Tremplin 2014 / Juges

Informations historiques

L’information contenue sur cette page concerne une ancienne édition du concours et vous est présentée à titre d’archive seulement. Pour les informations en cours, veuillez SVP consulter Tremplin 2019.

Michael Donovan

Le parcours musical de Michael Donovan se caractérise par une grande diversité de styles et de formes d’expression. Enfant, il étudie le piano et le saxophone classique et jazz au Conservatoire de musique de Montréal. Adolescent, il conçoit des pièces originales pour des ensembles de musique actuelle dont il fait partie. Il opte ensuite pour le chant qu’il étudie d’abord à l’Université McGill, puis à la Hochschule für Musik de Munich avec la célèbre mezzo-soprano Brigitte Fassbaender, et enfin à Berlin, avec le baryton Dietrich Fischer-Dieskau, maître absolu du lied au 20esiècle. Que ce soit au Canada, aux États-Unis, en France, en Allemagne ou en Suisse, Michael Donovan a mené une brillante carrière dans les domaines de l’opéra, de l’oratorio, de la mélodie, de la musique de chambre, du jazz, des musiques nouvelles et de la musique improvisée. À l’opéra, on lui a confié des rôles de premier plan à Berne, Stuttgart, Munich, Vancouver et Edmonton. Comme soliste, il a chanté avec l’Orchestre symphonique de Québec, le Winnipeg Symphony, le Symphony Nova Scotia et pour de nombreux organismes de musique contemporaine tels que Numus, à Waterloo, Queen of Puddings, Array Music et New Music Concerts, à Toronto, ainsi que BradyWorks et le Nouvel Ensemble Moderne à Montréal. Michael Donovan est aussi très sollicité à titre de pédagogue. Il enseigne à la York University et à la Randolph Academy for the Performing Arts et a donné des classes de maître aux universités York, Brandon et Concordia, à la Glenn Gould School et au Chadron State College (Nebraska). Il est aussi juge et conseiller auprès de plusieurs festivals et écoles de musique. Comme compositeur, il a mis en musique de nombreux textes de poètes canadiens, allemands, français et japonais. Il a aussi composé des œuvres de musique de chambre et des trames sonores destinées au cinéma. Enfin, Michael Donovan a récemment obtenu un doctorat en musicologie de la York University de Toronto après avoir soumis une thèse consacrée à l’importance de la nature dans les poèmes mis en musique par Schubert.

Louise Forand-Samson

Pianiste de concert réputée et directrice artistique très dynamique du Club musical de Québec, Louise Forand-Samson contribue à enrichir la scène musicale québécoise et canadienne depuis de nombreuses années. Originaire de Granby, Québec, Mme Forand-Samson est titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise de l’École de musique Vincent-d’Indy. Elle s’est perfectionnée en piano et en musique de chambre au Conservatoire national de musique de Paris, au Mannes College of Music de New York et dans d’autres écoles. Mme Forand-Samson mène d’abord une carrière de pianiste interprète pendant près de 20 ans. Récipiendaire de plusieurs prix et bourses, elle fait de nombreuses tournées, tant comme soliste que chambriste, au Canada, aux États-Unis et dans plusieurs pays d’Europe. Parallèlement à sa carrière d’interprète, elle fonde en 1969 le Camp musical de Lanaudière. Dès 1974, elle assume la direction artistique du Club musical de Québec, où elle y a accompli un travail remarquable pendant 40 ans, y présentant les plus grands artistes de notre époque. Elle fut également professeure aux Conservatoires de musique de Québec et de Montréal pendant 26 ans, ainsi que responsable du développement international de l’ensemble Les Violons du Roy (2000-2003), codirectrice artistique du Festival international de Lanaudière (1990-2000) et imprésario d’artistes réputés (1989-1997). Membre de jurys au Conseil des Arts du Canada et au Conseil des Arts et des Lettres du Québec, elle agit également comme membre pluridisciplinaire pour les baccalauréats et les maîtrises des Conservatoires et de plusieurs universités. Elle a également siégé au conseil d’administration de la Fondation du Conservatoire, de la Fondation Fernand-Lindsay, du Domaine Forget et du Centre d’arts Orford. Différentes récompenses ont salué son travail: Officière de l’Ordre national du Québec en 2010, Chevalière des Arts et des Lettres du Gouvernement français en 2011, Grande Québécoise du domaine artistique en 2012 et Membre de l’Ordre du Canada en 2013. La valeur exceptionnelle de son engagement dans les domaines des arts et de la culture ainsi que ses réalisations professionnelles en font une personnalité qui a marqué de façon déterminante le monde musical du Québec et du Canada.

Marie-Catherine LaPointe

Marie-Catherine LaPointe a fondé l’agence d’artistes Boulev’Art inc. en 1995 à Québec, et elle a accompagné et représenté plus d’une centaine d’artistes québécois, canadiens et étrangers depuis les débuts de l’agence. Elle a étudié la musique, la littérature, le journalisme et l’administration, et elle a œuvré auprès de plusieurs organismes culturels depuis plus de vingt ans, dont le Carrefour international de théâtre de Québec, la Compagnie Danse Partout, l’Ensemble Anonymus, l’Orchestre symphonique de Sherbrooke et les Violons du Roy. Elle a également travaillé à Radio-Canada en tant que recherchiste, assistante réalisatrice et animatrice. Depuis 1992, Marie-Catherine a dirigé plusieurs tournées musicales nationales et internationales et elle a participé à plus de 300 missions culturelles et salons spécialisés en arts de la scène au Canada et à l’étranger. En reconnaissance de l’excellence de ses réalisations, l’agence Boulev’Art s’est mérité le Prix du rayonnement international, décerné par la Ville de Québec en 2006. En 2009, Mme LaPointe était élue «Femme d’affaires de l’année — Prix spécial international» par le Réseau des femmes d’affaires du Québec. En 2010, l’agence Boulev’Art a reçu le Prix Sodec (Société des entreprises culturelles du Québec) de l’entreprise culturelle de l’année. Marie-Catherine LaPointe siège sur de nombreux conseils d’administration, dont celui de la International Society for the Performing Arts/ISPA (New York) depuis 2010, ainsi qu’à celui du Fils d’Adrien Danse (Québec) depuis 2013 et à celui de la Conférence internationale des arts de la scène/ CINARS (Montréal) depuis 2013.

Helmut Lipsky

Né en Allemagne, Helmut Lipsky est diplômé du Conservatoire de Zurich, en Suisse, en interprétation et en pédagogie, où il étudie avec Abraham Comfort. Des bourses obtenues par voie de concours lui permettent de poursuivre ses études à New York avec Ivan Galamian et Itzhak Perlman. Avec ce dernier, il obtient une maîtrise au Brooklyn College Conservatory of Music. Il suit des stages de perfectionnement avec des pédagogues tels Paul Makanovitsky, David Cerone, Ora Shiran et Lorand Fenyves. Installé à Montréal depuis 1980, Helmut Lipsky mène une carrière nationale et internationale dans les domaines de la musique classique, actuelle et jazz, à la fois comme violoniste, compositeur et professeur. En tant que soliste ou au sein de divers ensembles, il s’est produit dans de nombreux festivals dont Montreux, Zurich, New York, Chicago, San Francisco, Berlin, Lanaudière, Orford et Québec. Lauréat du Presidential Scholars Award du Council of the City of New York, il a fait des tournées à travers les États-Unis avec les ensembles The New York Players et The Masterplayers. Il a aussi été membre et soliste invité de plusieurs orchestres symphoniques en Suisse, aux États-Unis et au Canada et lauréat de nombreuses bourses des Conseils des arts du Québec et du Canada, ainsi qu’un prix Opus du Conseil québécois de la musique. Compositeur très demandé, il a écrit pour des artistes de renom, dont l’orchestre à cordes La Pietà de la violoniste Angèle Dubeau, l’ensemble Répercussion et les Tudor Singers. Plus d’une centaine de ses œuvres ont été présentées, certaines en première, sur les ondes de Radio-Canada et de la CBC. Helmut Lipsky a été professeur de violon à l’école Vincent-d’Indy, à l’École Pierre-Laporte, au Cégep de Trois-Rivières, à l’Université du Québec, au Conservatoire de musique de Trois-Rivières, à l’Université de Montréal et à l’Université Concordia. Il enseigne le violon, la musique de chambre et l’improvisation au Conservatoire de musique de Montréal. Ses élèves ont remportés de nombreux prix, dont plusieurs Premiers Prix au Concours de musique du Canada. Durant l’été il donne des stages dans différents camps musicaux non seulement au Québec, mais aussi en Allemagne et en Italie. Il a formé des interprètes qui aujourd’hui jouent pour de grands orchestres symphoniques dans le monde entier, ainsi que des violonistes improvisateurs et de jazz.

Peter Tiefenbach

Originaire de Regina en Saskatchewan et maintenant établi à Toronto, le pianiste, compositeur, chef d’orchestre, auteur et artiste de la scène Peter Tiefenbach est diplômé du St. Olaf College (Minnesota), de la Northwestern University (Illinois), de la Royal Academy of Music et de la Guildhall School of Music and Drama (Londres). Professeur à la Glenn Gould School du Royal Conservatory of Music depuis 1997, il est chef de chant, donne des cours sur la musique d’orchestre et dirige la production annuelle d’opéra. Collaborateur de longue date de la soprano et comédienne Mary Lou Fallis, il se produit aussi en duo avec le pianiste Robert Kortgaard, ainsi qu’avec Kimberly Barber et le groupe-cabaret L’Accordéoniste. Son plus récent album, Christmas at Casa Diva, met en vedette les sopranos Joni Henson et Virginia Hatfield ainsi que la mezzo-soprano Megan Latham. On trouve de ses compositions et arrangements dans des enregistrements de nombreux artistes dont Jean Stilwell, Isabel Bayrakdarian, le Canadian Brass, les Elmer Iseler Singers, le Toronto Mendelssohn Choir, les Elora Festival Singers, Monica Whicher & Judy Loman ainsi que Laughton & Humphreys. Il travaille actuellement à la composition d’une œuvre chorale commandée par l’Indian River Festival (Î.-P.-É.) pour souligner le 150e anniversaire de la Conférence de Charlottetown, et de chansons humoristiques destinées à l’organisme torontois Canadian Art Song Project. Enfin, en tant qu’animateur radio à la CBC, Peter Tiefenbach a présenté d’excellentes séries consacrées à Bruckner, Strauss et Rachmaninov, et a mené des entrevues avec de grands noms de la musique tels que Witold Lutoslawski, Luciano Berio, Henri Dutilleux, Isaac Stern, Andras Schiff et Krystian Zimerman.