Juges

Première épreuve

William Aide

Piano

William Aide a plus de 50 ans de carrière à son actif. Jeune, il remporte le Premier prix du CBC Talent Festival et le Prix du Conseil des arts du Canada. Il a travaillé avec les chefs d’orchestre Sir Andrew Davis, Arthur Fiedler et Walter Susskind, le baryton-basse James Milligan, les sopranos Elizabeth Soederstroem et Lois Marshall, l’altiste Rivka Golani et le Quatuor à cordes St. Laurence, parmi d’autres. Il a effectué une tournée de l’ancienne Union soviétique avec Phyllis Mailing, puis étudié au Conservatoire Darius-Milhaud d’Aix en Provence, à l’Université de Glasgow et au Trinity / Laban College de Londres. Chef de la division des claviers de l’Université de Toronto pendant 25 ans, il a été le premier représentant de R.E. Chaire Edwards en interprétation au piano. Passionné de musique canadienne, il a créé plus de 40 œuvres, dont cinq concertos pour piano, et a longtemps été membre du jury au Concours international de piano Honens. William Aide a été reçu membre de l’Ordre du Canada en 2013.

Andrea Bell

Cordes

Née à Winnipeg, Andrea Bell est titulaire d’un Baccalauréat en musique et en éducation de l’Université du Manitoba et d’une Maîtrise en interprétation du violoncelle de l’Université de la Colombie-Britannique. Andrea est la membre-fondatrice et la violoncelliste du Quatuor à cordes Rembrandt. Éducatrice musicale passionnée, elle est directrice du programme pour orchestre à cordes du Westgate Mennonite Collegiate, gère un grand studio de violoncelle privé et est directrice du programme «Mini-Rosie» de la Rosamunde Summer Music Academy. Andrea a enseigné le violoncelle, dirigé des orchestres amateurs de jeunes et d’adultes, et a participé à des festivals de musique au Manitoba, en Saskatchewan et à Perth, en Australie. Nommée chef d’orchestre du Winnipeg Mennonite Community Orchestra pour la saison 2018-2019, elle célèbre cette année sa 21e saison comme chef d’orchestre du Winnipeg Youth Concert Orchestra.

Ernst Birss

Guitare

Ernst Birss est un guitariste classique et professeur de guitare à Edmonton. Il est l’un des premiers lauréats du Northwest Guitar Competition, un événement annuel ouvert aux guitaristes classiques de l’Ouest du Canada et du Nord-Ouest américain. Il a également été interprète à la 20e édition de la Christopher Parkening Masterclass à Bozeman, dans le Montana, et a été l’un des étudiants choisis pour participer au récital donné au Reynolds Hall. À Edmonton, Ernst Birss a joué dans la série McDougall Music, pour la série musicale du dimanche à la Holy Trinity Anglican Church et pour la Edmonton Classical Guitar Society (les deux dernières en duo avec Trevor Sanders). Au cours des dernières années, Ernst a beaucoup travaillé avec la chanteuse Merrill Tanner. Ernst et Merrill se sont produits pour diverses séries de concerts et festivals en Alberta et en Saskatchewan. Ils ont également été entendus lors de la série de récitals de musique de chambre St. Albert et du concert du 20e anniversaire de la Edmonton Classical Guitar Society. Ernst Birss a été président et vice-président de la Edmonton Classical Guitar Society.

Mélanie Bourassa

Vents

Prix avec Grande Distinction du Conservatoire de musique de Québec, la clarinettiste Mélanie Bourassa s’est aussi perfectionnée en Suisse et à Chicago. Elle est chargée de cours à la Faculté de musique de l’Université Laval et professeur au département de musique du Cégep de Ste-Foy, en plus d’avoir enseigné au Conservatoire de musique de Rimouski pendant plusieurs années. Elle se produit avec l’Orchestre symphonique de Québec, l’Orchestre symphonique de Montréal, avec les Violons du Roy, l’Orchestre Métropolitain, et ailleurs au Canada, aux États-Unis, et en Belgique, notamment lors du congrès international de clarinette 2018. Elle est boursière du Conseil des arts et lettres du Québec, du Domaine Forget, de la Guilde des Musiciens (AFM), et elle a remporté une Première place au Concours de musique du Canada (en musique de chambre) ainsi qu’un Prix Opus en 2015 du Conseil québécois de la musique.

Clément Canac-Marquis

Guitare

Clément Canac Marquis débute sa formation en guitare classique auprès de l’instrumentiste et chef de chœur Roland Côté, et du guitariste Jacques Joubert. Il poursuit ses études en interprétation dans des conservatoires de France, d’Italie et d’Espagne auprès de José Thomas, Oscar Chiglia et Ako Ito. Il y obtient plusieurs premiers prix et grandes distinctions. Boursier du Conseil des arts du Canada, du Gouvernement du Québec, et lauréat de concours nationaux et internationaux, Clément Canac Marquis poursuit depuis plus de trente ans une carrière de soliste et de chambriste reconnu pour la qualité du répertoire proposé et pour l’approfondissement qu’il lui apporte. Cette carrière l’a menée sur plusieurs scènes de sociétés de guitare, de centres universitaires, de festivals de musique de chambre et de diffuseurs spécialisés, tant au Canada qu’en Europe dont plusieurs ont été l’objet de captations radiophoniques. Pédagogue impliqué dans l’amélioration des programmes d’enseignement de la guitare classique auprès de plusieurs instances, Clément Canac Marquis a enseigné à l’École Vincent-d’Indy de Montréal et au Collège Regina Assumpta. Plusieurs de ses élèves se sont illustrés lors de concours nationaux et internationaux. Il est codirecteur artistique du festival de musique de chambre Concerts Ahuntsic en fugue et de l’Orchestre des Berges d’Ahuntsic-Cartierville.

Alana Chung Man Chan

Piano

Alana Chan enseigne à la Vancouver Academy of Music, en plus d’être «a certified Advanced Specialist in piano, music theory & history» du Royal Conservatory of Music de Toronto. Elle a été juge à la finale du 20e Hong Kong Asia Piano Open Competition, aux 25e et 26e Concours de musique Edith Lando et lors des concours de concertos de la Vancouver Academy of Music. Alana est la directrice musicale de l’Orchestre de l’Université Simon Fraser et de l’Orchestre A Little Night. Parmi les orchestres avec lesquels elle a joué, citons le London Serenata, le Vancouver Metropolitan Orchestra, le Hong Kong Symphonia, le Hong Kong Elite Chamber Orchestra, le Hong Kong Children’s Symphony Orchestra (en tournée à Vienne) et le Chamber Orchestra de New York. L’été dernier, Alana a été nommée chef assistante au Festival d’opéra Prague Summer Nights en République tchèque. Elle a obtenu une Maîtrise avec distinction et un Prix de la Hong Kong Baptist University. Parmi de nombreuses autres récompenses, elle a remporté un Premier prix au Concours de musique du Canada.

Megan Yen-Wei Chang

Piano

La pianiste Megan Chang est aussi reconnue comme professeure, juge et «examinator» pour le Royal Conservatory of Music de Toronto. Elle a remporté un Prix au Concours de musique du Canada, et en 2008, elle a donné son premier récital solo en sol européen aux Pays-Bas. Elle avait également joué comme soliste avec l’Orchestre symphonique de l’Université de Toronto, sous la direction de David Briskin. Megan est née à Taïwan et a grandi à Vancouver. Elle a étudié avec Edward Parker, Yun Han Mao et Winfried Rompf. Diplômée de l’Université de Toronto, elle y obtient un Baccalauréat en interprétation du piano, une Maîtrise en pédagogie de l’interprétation du piano puis un Doctorat, sous la direction de Marietta Orlov. Elle a participé à des master-classes données par Boris Berman, Matti Raekallio, Anton Kuerti, Marc Durand et Stéphane Lemelin, entre autres. Mme Chang est actuellement professeure à la Faculté de musique de l’Université de Toronto, où elle enseigne le piano et donne des master-classes. Elle y juge aussi des concours et des examens de musique.

Sophie Dansereau

Vents

Originaire de Sorel-Tracy au Québec, Sophie Dansereau est basson et contrebasson associée pour le Vancouver Symphony Orchestra. Elle a aussi joué dans plusieurs autres orchestres, dont l’Orchestre du Centre national de Arts, le Auckland Philharmonia et l’Orchestre symphonique de Québec. Sophie a reçu plusieurs prix prestigieux lors de concours nationaux et internationaux. Elle a été soliste avec plusieurs autres orchestres, dont le Vancouver Symphony, et on a pu l’entendre sur les ondes de CBC Radio et Radio-Canada. Sophie Dansereau a le privilège d’avoir plusieurs œuvres écrites pour elle et pour le groupe qu’elle a fondé, le quintette à vents Ad Mare. Elle joue aussi les œuvres de compositeurs canadiens, dont Jocelyn Morlock et Christopher Kovarik. En plus de sa carrière d’interprète, Sophie Dansereau est membre de la Faculté de la Vancouver Symphony Orchestra School of Music et de la Vancouver Academy of Music. Elle est aussi impliquée à la Faculté du Douglas College et de la West Coast Amateur Music Society, et enseigne en privé.

Robyn Danielle Driedger-Klassen

Chant

Décrite dans le London Times comme «remarquable dans son incarnation passionnée du drame», la sopranoRobyn Klassen a chanté sur de nombreuses scènes, en récital, en concert et à l’opéra. Reconnue pour son intérêt pour la musique contemporaine, elle interprète et présente plusieurs œuvres fascinantes de compositeurs actuels. Sa récente année musicale comprend un récital avec Music on Main de Vancouver, Der Hirt auf dem Felsen de Schubert avec pour la VSO Chamber Music Series, la création d’un cycle de mélodies titré Midnight Watch de Leslie Uyeda avec le pianiste Terence Dawson pour le VSO New Music Festival, des concerts de la Saint-Valentin avec le VSO Pops, des concerts pour VSO New Music avec des œuvres de Kati Agocs, Emily Doolittle et Jocelyn Morlock, en plus d’être soliste pour la 8e Symphonie de Mahler. Robyn est directrice du département de chant à la Vancouver Academy of Music. Elle vit avec son mari et ses deux critiques vocaux âgés de moins de sept ans, et est une experte dans l’art de prévenir «un morceau de Lego sous les pieds»!

Céline Dussault

Chant

Seule artiste lyrique à avoir remporté le Premier prix du Tremplin du CMC, la soprano Céline Dussault est reconnue pour sa grande polyvalence tant à l’opéra, à l’oratorio qu’en récital. Ses activités l’amenèrent en tournée à travers le pays avec les Jeunesses Musicales du Canada ainsi qu’aux États-Unis avec le Vermont Opera Theatre et la Little Orchestra Society, au Lincoln Center de New York. Elle s’envole en 1977 vers la Belgique où, pendant trois saisons, elle fait partie du Centre lyrique de Wallonie. Elle y incarne le rôle-titre dans la création mondiale d’Alice au pays des merveilles de Paul Francy, ainsi que plusieurs autres rôles. À son retour, elle est soliste invitée avec plusieurs orchestres symphoniques, dont l’OSM. Au Québec, elle a chanté des rôles à l’Opéra de Québec, à l’Opéra de Montréal, au Théâtre de la Poudrière et aux Nouvelles Variétés Lyriques.

Alice Enns

Piano

La pianiste Alice Enns a remporté la médaille d’or du ARCT Performers Diploma; elle est diplômée de l’Université de la Saskatchewan de l’Université du Manitoba, où elle a étudié avec Leonard Isaacs et Alma Brock-Smith. Plus tard, elle a poursuivi ses études en Europe avec Joan Davies et Jean-Paul Sevilla. Elle a donné des récitals en solo au Canada, aux États-Unis, au Moyen-Orient et en Inde et a participé à des émissions nationales et régionales à la CBC. En tant que soliste, Mme Enns a joué avec le Winnipeg Symphony et le CBC Winnipeg Orchestra; elle a joué et enregistré avec le CBC Vancouver Orchestra et la Vancouver New Music Society. Elle été juge lors de festivals au Canada et en Inde et a donné des ateliers et des classes de maître au Canada et aux États-Unis. Ses élèves ont reçu des prix, y compris des prix en composition. Alice Enns enseigne le piano et donne des conférences sur la pédagogie du piano à l’Université de la Colombie-Britannique.

Brenda Louise Fedoruk

Vents

Brenda Fedoruk est actuellement Flûte solo au Vancouver Opera Orchestra et membres du Turning Point Ensemble de Vancouver. Brenda a longtemps été membre de l’Orchestre de la radio de Radio-Canada, et ce jusqu’à sa dissolution. Elle a joué avec le Vancouver Symphony Orchestra et le Victoria Symphony Orchestra. Elle a été membre de l’orchestre pour de nombreuses productions de théâtre musical à Vancouver, ainsi que pour les orchestres «on tour» du Royal Winnipeg Ballet et du National Ballet. Mme Fedoruk a enregistré pour des projets de films et de télévision, et a été entendue en récital dans les programmes Westcoast Performance et Arts Tonight de la CBC Radio. Chambriste, elle joue et enregistre avec le Turning Point Ensemble de Vancouver, avec la West Coast Chamber Music, la Old Schoolhouse Sunday Concerts (Qualicum Beach), la Silk Purse (West Vancouver) et avec la Série du mercredi midi et la Série «Decade of Decades» du Festival de musique d’Hornby Island. Brenda Fedoruk enseigne à l’Université de la Colombie-Britannique, à l’Université Capilano, au Douglas College et à la Vancouver Academy of Music; elle dirige aussi le chœur de flûtes Capilano. Son premier DC, I Remember, salué par la critique, présente un répertoire pour flûte et mezzo-soprano.

Charles Horton

Piano

Charles Horton s’est joint au personnel de la Faculté Desautels de l’Université du Manitoba en 1980 après des études supérieures en piano à la University of North Carolina, et en théorie de la musique à la University of Michigan. Il a pris sa retraite de l’enseignement à temps plein en juin 2018 et poursuit cette année son association avec la Faculté de musique Desatutels comme doyen associé par intérim. À l’Université du Manitoba, il a enseigné le piano, la théorie, l’analyse, l’histoire, la formation auditive et la musique de chambre. En 1998 et 2001, il a reçu un Prix d’enseignement de l’Université du Manitoba. De 1996 à 2002, il a participé à l’Académie Franco-Américaine à Vaison-la-Romaine, en France, donnant des concerts et enseignant le piano. Avec le Dr David Byrne, il prépare actuellement l’édition révisée du manuel de théorie musicale de niveau universitaire qu’il a co-écrit avec son ancien collègue, le regretté Lawrence Ritchey. «Harmony Through Melody» sera publié par Rowman & Littlefield en 2020. Le professeur Horton est souvent un des membres de jurys à Winnipeg et dans des festivals de musique au Manitoba et en Ontario. Il a joué en tant que soliste, chambriste et avec des orchestres au Canada, aux États-Unis et en France.

Edward Morgan Jurkowski

Piano

Originaire de Winnipeg, Edward Jurkowski a obtenu son Baccalauréat en musique en composition et piano de l’Université du Manitoba et sa Maîtrise et son Doctorat en théorie de la musique de la Eastman School of Music. Il a rejoint la Faculté de musique de l’Université de Lethbridge, en Alberta, en 1996, et y a exercé diverses fonctions, comme directeur du département de musique, puis comme doyen de la Faculté des beaux-arts de 2013 à 2018. En janvier 2019, il devient doyen de la Faculté de musique Desautels de l’Université du Manitoba. Ses principaux domaines de recherche comprennent l’étude des motifs de composition de la musique du XXe siècle et de la musique scandinave. Il est l’auteur de plusieurs livres et articles sur ces sujets et a présenté ses recherches au Canada, aux États-Unis et en Europe.

Danbee Ko

Piano

Née et élevée à Séoul, en Corée du Sud, Danbee Ko commence ses études de piano à l’âge de six ans. Sa famille décide plus tard de s’établir au Canada, Danbee a alors treize ans. En 2014, elle obtient un Baccalauréat en interprétation du piano, puis une Maîtrise de l’University of Western Ontario (UWO). Elle y a aussi obtenu la première place au Concerto Award de Maritsa Brooke, où elle a joué sous la direction de Shalom Bard. Danbee Ko a par la suite accepté le poste d’accompagnatrice à la Fountain School of Performing Arts de l’Université Dalhousie. Maintenant établie à Halifax, elle y est une membre active de la scène musicale, toujours ravie de nouvelles collaborations avec de nombreux et fabuleux collègues musiciens.

Vincent Lauzer

Flûte à bec

Révélation Radio-Canada 2013-2014 et Découverte de l’année 2012 du Conseil québécois de la musique, le flûtiste à bec Vincent Lauzer est diplômé de l’Université McGill. Il est le directeur artistique du Festival international de musique baroque de Lamèque, au Nouveau-Brunswick. Son plus récent enregistrement avec Arion Orchestre Baroque s’est mérité, en octobre 2018, un Diapason d’or décerné par le célèbre magazine français Diapason. Lauréat de nombreux premiers prix lors de concours nationaux et internationaux, il se mérite la prestigieuse bourse de carrière Fernand-Lindsay 2015 remise par la Fondation Père Lindsay. On lui décerne aussi le Prix Béatrice-Kennedy-Bourbeau lors du Prix d’Europe 2015. En 2012, il remporte le Premier prix du Tremplin au Concours de musique du Canada. Vincent fait partie des ensembles Flûte Alors! et Les Songes, deux ensembles de la relève montréalaise en musique ancienne. Il se produit comme soliste avec plusieurs ensembles au pays, aux États-Unis, de même qu’au Mexique, en France, en Allemagne, en Espagne et en Belgique.

Lorna MacDonald

Chant

La soprano Lorna MacDonald mène une carrière polyvalente, comme soliste, enseignante, et membre de la chaire de recherche Lois Marshall de l’Université de Toronto. Elle est récipiendaire de plusieurs prix en chant et en enseignement. Son opéra, The Bells of Baddeck — Les histoires d’Alexander Graham et Mabel Bell, dont elle signa la musique et le livret, en plus de la production, a reçu le Prix du directeur général de Parcs Canada en 2016. Il a été qualifié de «tour de force» par Opera Canada. Parmi les faits saillants de sa récente saison musicale, citons des prestations au Mémorial de la Crête de Vimy en France, la création d’une nouvelle œuvre de John Beckwith au Arts and Letters Club de Toronto, où elle a d’ailleurs été nommée membre honoraire. Elle a conçu et dirigé un programme de pédagogie vocale à l’Université de Toronto, unique en son genre pour les universités nord-américaines. Elle poursuit également sa recherche et l’exécution de nouvelles œuvres.

James Mark

Vents

Le chef d’orchestre, clarinettiste, saxophoniste, arrangeur et éducateur James Mark est diplômé de la Eastman School of Music, du Hartt College of Music et de la Michigan University, où il a obtenu son Doctorat. Associé du Royal College of Music de Londres, il a remporté le Sir Arthur-Somervell Prize, présenté par la Reine-mère. Il a été clarinette solo au Royal College of Music, au Berkshire Symphony (Massachusetts), aux orchestres du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard, et au «Eb Clarinet» avec le US Air Force Band, souvent en tant que soliste. Il a dirigé des ensembles au Carnegie Hall de New York, à l’Auditorio Paganini de Parme en Italie, au Forbidden City Concert Hall de Pékin en Chine, et ailleurs en Amérique du Nord. M. Mark a été pendant de nombreuses années professeur de clarinette et de saxophone et chef du groupe symphonique de l’Université Mount Allison au Nouveau-Brunswick. Il est un enseignant, un juge et un conseillé musical recherché.

Heather Estelle Meyers

Chant

La contralto Heather Meyers a chanté la majorité des grand rôles d’opéra sur les plus importantes scènes du monde, dont La Scala de Milan, le Lyric Opera de Chicago, le San Francisco Opera et au Carnegie Hall de New York. Elle s’est produite avec des chefs d’orchestre de renom dont Seiji Ozawa, Raymond Leppard et Sir Andrew Davis, ainsi qu’avec Mirella Freni et Placido Domingo. Mme Meyers a enseigné au Franz Schubert-Instutut en Autriche, au Mount Royal Conservatory, en plus de donner des conférences et des master-classes. Heather Meyers est une référence reconnue pour le lied allemand, la diction et la poésie lyrique, la technique du bel canto et pour l’opéra. Elle est aussi directrice du Vocal Arts Institute of Alberta.

Leslie Newman

Vents

Les prestations de la flûtiste Leslie Newman ont été diffusées à quelques stations de radio et de télévision, en Europe et en Amérique du Nord. Son premier DC, Beyond the Iron Curtain, sur CALA / United, puis son deuxième, Opera Fantaisie, ont été chaleureusement salués par la critique. Des récitals solos l’ont emmenée du célèbre Wigmore Hall de Londres à la Salle de concert nationale de Taipei à Taïwan, puis au Musée national de Bogotá, en Colombie, ou à la Collection Phillips de Washington D.C. En tant que chambriste, elle a joué dans des festivals un peu partout au Canada et aux États-Unis, en Europe, en Chine et à Taïwan. À l’orchestre, on la retrouve lors de tournées au Japon, aux États-Unis, en Argentine et au Brésil, avec l’Orchestre symphonique de la ville de Birmingham sous la direction de Sir Simon Rattle. Leslie occupe le poste de flûte solo au Hamilton Philharmonic Orchestra et enseigne à la Faculté de musique de l’Université de Toronto et au Mohawk College d’Hamilton.

Rennie Regehr

Cordes

Rennie Regehr a commencé sa carrière professionnelle avec le Winnipeg Symphony Orchestra et s’est rapidement imposé comme l’un des plus grands altistes du Canada. Sa carrière l’a mené un peu partout au pays et à l’étranger en tant que musicien d’orchestre, soliste, chef d’orchestre et chambriste. En 1992, M. Regehr est devenu directeur de la Glenn Gould School du Royal Conservatory of Music de Toronto, où il a mis sur pied un programme d’orchestre de renommée internationale et qui forme bon nombre des meilleurs musiciens du pays. En 2006, il s’est joint à l’Université d’Ottawa en tant que professeur d’alto et directeur de la musique de chambre. M. Regehr a formé quelques-uns des meilleurs altistes canadiens qui ont par la suite étudié dans d’importants programmes internationaux, ou encore obtenu des postes au sein de nombreux orchestres nord-américains. Il a donné des master-classes au Domaine Forget, au Conservatoire de Shanghai et au Conservatoire Central de Beijing. Il a été juge pour plusieurs festivals au Canada, à Hong Kong et pour le Concours de musique du Canada. En 2012, il a reçu le Prix d’excellence de la Canadian Viola Society pour l’ensemble des réalisations.

Nora Beth Shulman

Vents

Considérée comme l’une des flûtistes les plus éminentes de sa génération, Nora Shulman s’est jointe à l’Orchestre symphonique de Toronto (TSO) pour la première fois en 1974, nommée flûte solo en 1986, poste qu’elle occupa jusqu’en 2017, un record de longévité pour ce poste au TSO. Au cours de ce mandat, elle a été saluée par la critique pour sa sonorité magnifique, sa maîtrise technique et son lyrisme convaincant. Mme Shulman a souvent été soliste avec le TSO, aussi lors de grandes tournées canadiennes. Elle a également joué en tant que soliste avec l’Orchestre du Centre national des Arts, le Detroit Symphony Orchestra, le CBC Vancouver Orchestra et le Denver Symphony. Elle est professeure agrégée adjointe à la Faculté de musique de l’Université de Toronto. En 2017, elle a été nommée à la Faculté de la Glenn Gould Professional School et a enseigné à Orford musique.

Shimon Walt

Cordes

Shimon Walt est le violoncelliste assistant solo de la Symphony Nova Scotia. Depuis son arrivée en Nouvelle-Écosse en 1976, il fait partie intégrante de la vie musicale de la province. Que ce soit à l’orchestre, en récital solo, lors de concerts de musique de chambre, ou en tant qu’enseignant dans les salles de classe de l’Université Dalhousie, il se consacre totalement à l’art de la musique. Shimon est également l’un des membres fondateurs de Symphony Nova Scotia. Après la disparition de l’Atlantic Symphony Orchestra, le gouvernement provincial l’a nommé à un comité chargé de reconstruire la vie symphonique en Nouvelle-Écosse. Shimon a donc été le premier responsable du personnel de la Symphony Nova Scotia, poste qu’il a occupé pendant six ans. M. Walt a fait ses études à Tel Aviv et à Boston, où ses principaux professeurs étaient Uzi Wiezel et George Neikrug. Il a joué avec de grands orchestres sous la direction de Leonard Bernstein, Zubin Mehta et Pablo Casals. Aujourd’hui, il partage son temps entre Symphony Nova Scotia, l’Université Dalhousie et Walt Music. Shimon Walt est reconnu comme un enseignant dévoué et nombre de ses élèves ont poursuivi une carrière musicale professionnelle. Il a été membre des jurys provinciaux des festivals de musique Kiwanis en Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve, et a fait partie de jurys nationaux pour la Foundation to Assist Canadian Talent on Record et pour le Conseil des arts du Canada.

Monica Whicher

Chant

Le style et l’élégance musicale combinés avec un sens théâtral intuitif sont les qualités de la soprano Monica Whicher en concert et à l’opéra. Elle a chanté avec des orchestres, pour des maisons d’opéra et des festivals au Canada, aux États-Unis, au Mexique, en Europe et en Asie, avec des chefs d’orchestre de grande renommée. Mme Whicher a été en nomination pour un JUNO pour Singing Somers Theatre, et deux Prix Dora Mavor Moore. Reconnue pour ses interprétations de Mérope dans Persée de Lully et de Telaïre dans Castor et Pollux de Rameau, elle figure également aux CDs de Mozart Magic Fantasy, Beethoven Lives Upstairs et Daydreams and Lullabies. Mme Whicher a étudié à l’École des beaux-arts de Banff, à l’École de musique Britten-Pears et à l’Institut Steans, et a reçu le Prix George-London de la Fondation Sullivan. Elle est diplômée de l’Université de Toronto, où elle a étudié avec la célèbre soprano canadienne Lois Marshall. Monica Whicher enseigne à l’Université de Toronto et à l’École Glenn Gould du Conservatoire royal de musique.