Concours de musique du Canada 2016 / Juges

Informations historiques

L’information contenue sur cette page concerne une ancienne édition du concours et vous est présentée à titre d’archive seulement. Pour les informations en cours, veuillez SVP consulter Concours de musique du Canada 2019.

Andrée Azar

Originaire de Sherbrooke, Andrée Azar débute le violon à l’âge de sept ans avec la méthode Claude Létourneau. Dès son jeune âge, elle participe régulièrement au Concours de musique du Canada dans les catégories Solo et Musique de chambre. À l’âge de treize ans, elle entre au Conservatoire de musique de Gatineau et y poursuit sa formation avec Yaëla Hertz jusqu’à l’obtention d’un Premier prix en violon en 1980. Récipiendaire de bourses du Conseil des Arts de l’Ontario et du Canada, elle complète ses études aux Etats-Unis. Elle obtient un baccalauréat et une maîtrise en musique des universités d’Indiana (Bloomington) et du Michigan (Ann Arbor). En 1987, elle joint les rangs de l’Orchestre symphonique de Montréal. Charles Dutoit l’invitera à jouer en solo avec l’OSM. Elle jouera notamment au Carnegie Hall de New York le concerto d’Alfred Schnittke pour deux violons et clavecin préparé avec sa collègue et amie d’enfance Chantal Juillet. À partir de 1992, elle se consacre à l’enseignement du violon tout en participant régulièrement aux concerts et tournées des Violons du Roy de Québec. Elle a enseigné aux conservatoires de Chicoutimi et Québec. Présentement, elle enseigne au Conservatoire de Montréal et à l'Université McGill. Elle participe également comme professeure de violon dans des camps musicaux tels que Le Domaine Forget et le Camp musical des Laurentides. En juin 2015, elle enseigne à l'Université de Brasilia ainsi qu'à l'école de musique de Porto Allegre au Brésil. Andrée Azar a suivi de nombreuses formations et stages en pédagogie, notamment auprès de Claude Létourneau, Johanne Arel et Mimi Zweig. Elle consacre une importante partie de son temps à encourager la relève par le biais de jury et de classes de maître. En 2011, elle a été invitée comme jurée à l’Université de Montréal, au Festival Kiwanis de Peterborough et de Toronto. Ses élèves ont remporté de nombreux prix lors de concours régionaux et nationaux.

Murielle Bruneau

Cordes

Murielle Bruneau est née à Saint-Maurice (Qc). Elle fait partie depuis 1989 de l’Orchestre du Centre national des Arts, avec lequel elle a joué comme contrebassiste soliste à plusieurs reprises.

Mme Bruneau s’est produite comme soliste et chambriste dans de nombreux festivals en Europe et en Amérique du Nord. Elle a également été contrebasse solo de l’Orchestre de chambre de McGill et de l’ensemble La Pieta, avec lequel elle a réalisé six enregistrements.

Elle joue par ailleurs avec les Chamber Players of Canada dans un enregistrement salué de l’octuor de Schubert et du quintette La Truite, sur un CD de 2005 tout aussi acclamé présentant des transcriptions pour musique de chambre des concertos de Chopin avec la célèbre pianiste Janina Fialkowska, et plus récemment sur un disque proposant des œuvres d’Eldon Rathburn.

Mme Bruneau a étudié au Conservatoire de musique de Trois-Rivières avec Zwislaw Marcinsky, au Santa Cecilia de Rome avec Franco Petracchi et à Boston avec Larry Wolfe. Elle a enseigné à l’Université McGill et au Conservatoire de Trois-Rivières, et a donné des cours dans de nombreux autres établissements, dont l’Université de Montréal et le Cégep Saint-Laurent.

Mary-Jo Carrabré

Piano

Mary-Jo Carrabré partage son temps entre l’administration, l’enseignement et l’accompagnement au piano. À ce jour, elle a enregistré trois CD dont Jeté, qui a remporté une nomination au Prix Juno, et a participé à la création de plus de 70 œuvres de compositeurs canadiens et américains.

Mme Carrabré est titulaire d’un baccalauréat en musique de la University of Manitoba, où elle a étudié auprès du regretté Marek Jablonski, et d’une maitrise en musique de la University of Western Ontario. Elle est la représentante du RCM Examinations Centre à Brandon (Man.), et la responsable des concerts de la Manitoba Registered Music Teachers Association, chapitre de Brandon.

Depuis 17 ans directrice du conservatoire de musique Eckhardt-Gramatté de la Brandon University, Mary-Jo Carrabré est aussi très active comme juge partout au Canada.

Jack Chen

Vents

Le flutiste Jack Chen a eu l’occasion de se produire en compagnie d’artistes aussi différents que Bobby McFerrin, Amy Grant et sir James Galway. Il a aussi participé à des émissions spéciales de PBS et effectué des tournées avec Tim Janis, Finnouala Gill, et les chanteurs Giorgia Fumanti, Ryland Angel et «Siren», associés à EMI. Au fil des ans, il a étudié avec les flutistes Jeanne Baxtresser, William Bennet, Robert Dick, Patrick Gallois, Sarah Jackson, Bart Kuijken, Robert Langevin, Emmanuel Pahud, ainsi qu’avec le grand jazzman David Baker, et obtenu un diplôme en flute et musique ancienne de l’Indiana University.

Après avoir enseigné aux universités Mount Allison (NB) et Memorial (TNL), Jack Chen est maintenant professeur de flute à l’Acadia University (NE). Passionné de musique de chambre, il se produit régulièrement avec l’ensemble Fifth Wind, le Conundrum Duo et le Jollimore Trio. Enfin, il est le directeur artistique de la série Inner Space Concerts.

Andrew Dawes

Cordes

Originaire de High River (AB), le violoniste Andrew Dawes est mondialement réputé comme récitaliste, chambriste et soliste. Cofondateur et premier violon du célèbre Quatuor à cordes Orford tout au long de son existence (1965-1991), il a participé à plus de 3 000 concerts sur les six continents, et à plus de 60 enregistrements.

En 1992, après avoir enseigné plus de 20 ans à la University of Toronto, il a été nommé professeur de violon et de musique de chambre à la University of British Columbia, dont il s’est absenté au cours de l’année 1995-1996 pour occuper le poste de premier violon du Tokyo String Quartet. Il aussi enseigné à l’université McGill et en Suisse.

Andrew Dawes a présidé le jury du Concours de quatuors à cordes de Banff de 1989 à 2004, et siégé sur les jurys de nombreux concours internationaux. Sa carrière est jalonnée de prix prestigieux, dont l’Ordre du Canada, le Chalmers National Music Award, trois Prix JUNO et le Prix du gouverneur général de la réalisation artistique.

Depuis 2011, Andrew Dawes dirige le Chamber Music Institute de la Vancouver Academy of Music.

Lee Duckles

Cordes

Lee Duckles, ancien violoncelle solo et soliste au Vancouver Symphony Orchestra, est diplômé de la University of Illinois et a participé à des classes de maître données par les grands violoncellistes Mstislav Rostropovitch, Janos Starker et Harvey Shapiro.

À titre de chambriste, il a participé à de nombreux festivals en Colombie-Britannique, en Californie, au Colorado, dans l’État de Washington, en Alaska et en Corée du Sud. Violoncelle solo au Cabrillo Music Festival of Contemporary Music (Californie) pendant trente-cinq ans, il a participé à plusieurs créations et travaillé avec les compositeurs Aaron Copland, Lou Harrison, Phillip Glass, A.J. Kernis et John Adams.

À Vancouver, Lee Duckles a collaboré avec la University of British Columbia, la Vancouver New Music Society et la série de concerts Masterpiece Music. Il a enregistré pour CBC, à la fois comme interprète et arrangeur, pour la Musical Heritage Society of America, pour Polydor Records, Heliodor Records et, avec l’ensemble Viveza, pour Skylark Records. Il est professeur à la Vancouver Academy of Music, codirecteur des Vancouver Chamber Players et président du Vancouver Cello Club.

Stanley Fisher

Stanley Fisher a reçu le titre de professeur émérite au congrès de mai 2011 de l’Acadia University School of Music, une première dans l’histoire de cette institution vieille de 84 ans. Monsieur Fisher jouit d’une renommée internationale comme clarinettiste soliste et chambriste. L’American Record Guide estime que son CD Images est «un superbe enregistrement» et le place sur sa liste des «Choix de la critique». Dans le magazine International Clarinet, un chroniqueur a écrit: «Solide et splendide, jeu remarquable. Je le recommande chaudement.». Au Canada, on a pu l’entendre à plusieurs reprises sur les ondes des réseaux français et anglais de la radio et de la télé de Radio- Canada. Spécialiste de la musique avec cordes, il s’est produit avec le Quatuor Orford, le Quatuor Chostakovitch, le Cassatt Quartet, le Franciscan Quartet, le Minneapolis Artist Ensemble et les quatuors Penderecki, LeBlanc, Emily Carr, Blue Engine et Brunswick. La carrière de Stanley Fisher est multiple. Ses prestations comme clarinettiste et chef d’orchestre l’ont mené à Québec, à Calgary, au Congrès international de clarinette de Vancouver, au Festival de musique de chambre de Victoria, à Francfort, Londres, Budapest, Oxford, Vienne, en Hollande, en République tchèque, pour ne nommer que ceux-là. À titre d’artiste Yamaha pour l’Amérique du Nord, il dirige des ateliers au National Musicfest et à plusieurs endroits dans tout le pays. Souvent invité par des universités, il a donné des classes de maître à l’Université McGill, au Conservatoire de musique de Montréal, à l’Académie Liszt, aux universités Arizona State et Brandon et aux universités d’Alberta, de Colombie-Britannique, de Victoria, de Calgary, de Toronto et du Manitoba. Monsieur Fisher est souvent invité à faire partie de jurys au Canada, et a siégé cinq fois au jury du Festival de Hong Kong.

Adam Johnson

Piano

L’actuelle saison 2015-2016 marque la troisième année d’Adam Johnson au poste de chef associé à l’Orchestre philharmonique de Calgary. À compter de l’automne prochain (2016), il sera chef assistant à l’OSM.

Originaire de Hinton, en Alberta, Adam Johnson détient un doctorat en interprétation piano de l’Université de Montréal et un prix en direction d’orchestre du Conservatoire de musique de Montréal. En plus de son travail hautement apprécié avec l’Orchestre philharmonique de Calgary, il a été invité à diriger les orchestres symphoniques d’Edmonton et de Saskatoon, et a effectué une tournée avec l’Orchestre symphonique de Thunder Bay.

À titre de pianiste, Adam Johnson a joué au Canada, en France et au Japon. Très sollicité comme pédagogue, il s’est joint au Conservatoire de musique de McGill en 2010 et à l’Université du Québec à Montréal en 2013. Il a aussi donné des cours d’harmonie, d’analyse et de musique de chambre, et traduit du français à l’anglais un important traité consacré à l’analyse harmonique.

Enfin, en 2015, le Conseil des arts du Canada lui a décerné le Prix Jean-Marie-Beaudet en direction d’orchestre.

Robert Kortgaard

Le pianiste Robert Kortgaard est né à Regina et a grandi à Calgary. Titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise de la Juilliard School of Music de New York, il a poursuivi ses études musicales en Italie et en Angleterre grâce à des bourses du Conseil des arts du Canada. Il a été soliste avec les principaux orchestres canadiens, a donné des récitals au Canada, aux États-Unis, en Angleterre, en Finlande, au Portugal, en Italie, en Indonésie, en République tchèque, en Chine et au Japon. Robert Kortgaard demeure un accompagnateur très apprécié par les meilleurs instrumentistes, chanteurs et ensembles de musique de chambre du Canada. Il est aussi directeur artistique du Leith Summer Music Festival (Ont.) et de l’Indian River Festival (Î.-P.-É.), récemment en nomination aux East Coast Music Awards dans la catégorie «Événement de l’année». Il a été musicien en résidence à l’Université du Nouveau-Brunswick de 1993 à 1998, et a donné des cours de maître dans des universités et des festivals au Canada, en Indonésie et en Chine.

Bruno Laplante

Chant

Artiste lyrique, Bruno Laplante est aussi directeur artistique, producteur, diffuseur, éditeur et professeur.

Premier Prix en art vocal (Conservatoire de musique de Montréal), il remporte également le Prix d’Europe (1966), le Prix spécial d’interprétation (Guelph, Ont.), et une Médaille d’argent au Concours International de chant de Genève.

Plusieurs de ses disques (Reynaldo Hahn, Massenet et Gounod) lui valent un Grand Prix du disque à Paris, et son enregistrement des mélodies de Massenet est consacré «meilleur disque de l’année» par le Sunday Times de Londres.

En duo avec la mezzo France Duval, il donne plus de 300 concerts dans une quinzaine de pays. Pour l’ensemble de sa carrière, il a reçu la Médaille spéciale de l’Assemblée nationale du Québec. En 2011, il est promu chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres de la République française et, la même année, intronisé au Panthéon canadien de l’Art lyrique à l’Opéra de Montréal, pour plus de 800 prestations au cours de sa carrière. Enfin, il est l’éditeur de l’Anthologie de la musique québécoise, qui regroupe plus de 100 partitions musicales patrimoniales.

Lorraine Prieur

Piano

La pianiste Lorraine Prieur est titulaire d’une maîtrise en interprétation de l’Université de Montréal (1968) et a fait ses débuts au Carnegie Hall de New York en 1966, invitée par le «Young Concert Artists Pianoforte Series».

Lorraine Prieur a été soliste sur plusieurs scènes nationales et internationales sous la direction de chefs importants dont Maestro Wilfrid Pelletier. Chambriste et professeure-accompagnateure, elle a collaboré avec des centaines d’instrumentistes et chanteurs.

Pédagogue réputée, Lorraine Prieur a enseigné le piano à l’UQÀM et a été professeure-accompagnateure au Conservatoire de musique du Québec à Montréal pendant plus de 25 ans; elle y a aussi dirigé les ateliers d’opéra. Directrice intérimaire du Conservatoire de musique du Québec à Montréal, à Gatineau et à Rimouski (1999-2003), directrice de l’École préparatoire de musique de l’UQÀM à Montréal (2009-2013), elle dirige aujourd’hui l’École La Montée des Arts de Mont-Saint-Hilaire avec son partenaire le chanteur et animateur Luc Saucier.

Jean-Fabien Schneider

Piano

Originaire de France et Montréalais d’adoption, Jean-Fabien Schneider est très sollicité comme soliste et chambriste, et aussi à l’aise au concert classique traditionnel que dans les domaines du théâtre musical, de la direction artistique ou de la musique d’avant-garde.

Diplômé avec honneur du célèbre Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, titulaire d’un doctorat en interprétation de l’Université de Montréal et lauréat de plusieurs prix internationaux (dont le premier prix du Concours Maria Youdina de Saint Pétersbourg), il s’est produit en récital dans plus de dix pays différents.

Membre de plusieurs ensembles de musique de chambre, dont Montréal Piano Duo, avec lequel il se produit régulièrement au Canada, et de l’Ensemble Quatrix (deux pianos, deux percussions), spécialisé dans le répertoire contemporain, il est également pianiste pour la compagnie théâtrale L’Arsenal à Musique.

Jean-Fabien Schneider est professeur et dirige le département de piano au Conservatoire de McGill. À l’Université de Montréal, il est accompagnateur et chargé de cours en direction d’orchestre. Enfin, il est le directeur des Saisons Russes de Montréal, le premier festival de musique classique au pays entièrement consacré au répertoire russe.

Mayumi Seiler

Cordes

Mayumi Seiler a commencé l’étude de la musique à trois ans, à Osaka, et poursuivi sa formation au Mozarteum de Salzbourg. Tout en se produisant comme soliste et chambriste en Europe, au Japon, en Amérique du Nord et en Amérique du Sud, elle a assumé pendant quatorze ans la direction artistique de Via Salzburg Chamber Music, société torontoise de musique de chambre qu’elle a fondée et dont elle dirigeait l’orchestre depuis son pupitre de premier violon.

Mme Seiler a joué sous la direction de chefs aussi réputés que Neville Marriner, Christopher Hogwood et Peter Oundjian, de même qu’en solo avec des orchestres tels que le City of London Sinfonia, l’Orchestre symphonique de Berlin et le Toronto Symphony Orchestra, et dans des salles aussi prestigieuses que le Roy Thompson Hall, à Toronto, le Carnegie Hall, à New York, le Concertgebouw, à Amsterdam, le Musikverein, à Vienne, et le Wigmore Hall, à Londres.

Sa discographie comprend plusieurs œuvres de chambre et concertos enregistrés sous les étiquettes Virgin Classics, JVC Victor, Hyperion et Capriccio.

Le violon de Mayumi Seiler est un Guadagnini v. 1740.

Mark Simons

Vents

Diplômé de l’Université McGill et de la Temple University (Philadelphie, Penn.), Mark Simons pratique différents styles dont le baroque, le jazz et la musique klezmer. Sa passion pour la musique de chambre classique l’a amené à collaborer avec plusieurs ensembles dont les quatuors à cordes Alcan, Arthur-Leblanc, Bozzini et Casals.

Par ailleurs, Mark a joué comme soliste avec diverses formations dont Les Boréades, Les Idées Heureuses et l’Orchestre Symphonique de Québec. Il a collaboré à des enregistrements sous étiquettes Analekta, Atma, Chandos et le Cirque du Soleil Musique, de même qu’à plusieurs documentaires et longs métrages.

Mark Simons a aussi étudié la direction d’orchestre et assisté à plusieurs ateliers dont ceux de la Pierre Monteux School (Maine, E.-U.). Il a été chef assistant à l’Orchestre national des Jeunes du Canada le temps d’une tournée dans l’Est du Canada et, pendant huit ans, il a dirigé le Westmount Youth Orchestra (Montréal).

Mark Simons enseigne la clarinette baroque à l’Université McGill et la musique de chambre au Collège Marianopolis, et dirige la section des vents de l’Orchestre symphonique des jeunes de Montréal.

Robin Wheeler

Accompagnateur et répétiteur très apprécié des chanteurs au Canada et aux États-Unis, Robert Wheeler a notamment participé à la production d’Elektra de Richard Strauss à l’Orchestre symphonique de Montréal sous la direction de Charles Dutoit, et à celles de Tosca, Ariadne auf Naxos et Traviata lors des cinq années qu’il a passées à l’Opera North (New Hampshire) comme répétiteur principal et chef adjoint. À titre d’accompagnateur, on a également pu l’entendre sur les ondes de la Vermont Public Radio et de la radio de Radio-Canada. Pendant dix ans, il a été répétiteur principal au Banff Centre for the Arts. En avril 2007, il a fait ses débuts avec la société torontoise Opera in Concert à titre de directeur musical de l’opéra Die Tote Stadt de Korngold, et depuis l’été 2013, il est répétiteur aux sessions de l’Institut canadien d’art vocal (ICAV) qui se tiennent en août à Montréal. Professeur agrégé à la Faculté de musique de l’Université de Montréal, Robin Wheeler y est coresponsable du secteur chant et, depuis 1999, directeur de l’Atelier d’opéra qui a notamment présenté, ces dernières années, Dialogues des Carmélites de Poulenc, A Midsummer Night’s Dream de Britten et Pelléas et Mélisande de Debussy.