Concours de musique du Canada 2013 / Juges

Informations historiques

L’information contenue sur cette page concerne une ancienne édition du concours et vous est présentée à titre d’archive seulement. Pour les informations en cours, veuillez SVP consulter Concours de musique du Canada 2019.

Première épreuve

Finale provinciale

Finale nationale

Louise Bessette

La pianiste Louise Bessette s’est taillé une place de choix dans l’interprétation des plus grandes œuvres de notre temps. Artiste recherchée sur les scènes d’Europe, d’Amérique et d’Asie, elle crée des œuvres écrites spécialement pour elle et est l’invitée des grands festivals internationaux. Elle s’est mérité de nombreuses distinctions, dont les premiers prix du Concours de musique national Eckhardt-Gramatté, du Concours international de musique contemporaine de Saint-Germain-en-Laye et du Concours international Gaudeamus de Rotterdam. Le Conseil québécois de la musique lui a aussi remis plusieurs Prix Opus, dont ceux «d’interprète de l’année» et «événement musical de l’année» pour l’Automne Messiaen 2008 et tout récemment, deux autres prix dont le «concert de l’année à Montréal», pour son concert soulignant ses 30 ans de carrière, présenté par la Société de musique contemporaine du Québec.

Comme soliste elle a joué avec de nombreux orchestres symphoniques, dont ceux de Lyon, Radio-France, Hartford, Montréal, Québec, Kitchener-Waterloo, Victoria et du Centre national des arts. Reconnue pour l’éclectisme de son répertoire et pour la virtuosité de ses interprétations, Louise Bessette a immortalisé pour le cinéma des œuvres de Charles-Valentin Alkan et de Grieg dans le film Mères et filles de la réalisatrice française Julie Lopes-Curval mettant en vedette Catherine Deneuve et Marie-Josée Croze, présenté dans les salles du monde entier.

Louise Bessette compte à son actif une vingtaine d’enregistrements. Mentionnons Messiaen: Les oiseaux sur étiquette Analekta, qui a reçu une critique élogieuse dans le magazine Gramophone, et sa performance universellement saluée des Vingt Regards sur l’Enfant-Jésus chez les Disques ATMA.

Premier prix de musique de chambre et de piano du Conservatoire de musique de Montréal, elle s’est perfectionnée ensuite avec Eugene List, Yvonne Loriod, Claude Helffer, Jay Gottlieb et Dominique Merlet. Membre de l’Ordre du Canada et Officier de l’Ordre national du Québec, elle est depuis 1996 titulaire d’une classe de piano au Conservatoire de musique de Montréal.

Coenraad Bloemendal

Né à Amsterdam, le violoncelliste Coenraad Bloemendal a étudié au conservatoire de sa ville natale avec Carel van Leeuwen Boomkamp, puis avec le légendaire violoncelliste Janos Starker, à l’Indiana University. Après avoir immigré au Canada en 1971, il s’est joint à l’ensemble de chambre Camerata Canada et a vite été considéré comme l’un des meilleurs violoncellistes au pays.

À titre de soliste, il a joué les concertos de Dvořák, Schumann, Haydn et le Triple concerto de Beethoven. En mai 2006, il donnait en première un concerto romantique depuis longtemps oublié du violoncelliste tchèque David Popper. Avec la pianiste Valerie Tryon, sa partenaire de duo depuis vingt-cinq ans, il a joué la majeure partie du répertoire pour violoncelle et piano en salle et sur les ondes de la CBC. Il a aussi collaboré avec Glenn Gould à l’émission télévisée Music in Our Time, ce qui l’a mené à d’autres enregistrements avec le grand pianiste. Il a aussi longtemps joué avec le célèbre jazzman Don Thompson, qui a écrit pour lui plusieurs compositions qu’il a enregistrées et jouées en concert.

Coenraad Bloemendal a fait partie de plusieurs ensembles dont le Canadian Chamber Ensemble, les Toronto Chamber Players et le Rembrandt Trio, et il a fondé en mai 2010 le Trio Desirée, avec la soprano Desirée Till et la harpiste Erica Goodman. Il a participé à de nombreux festivals dont ceux de Stratford, de Collingwood et d’Orford ainsi qu’au Guelph Spring Festival et au Shaw Festival (Niagara-on-the-Lake), en plus d’effectuer des tournées en Amérique du Nord, en Amérique du Sud et en Europe. Il a enregistré plusieurs disques sous des étiquettes telles que Sony, Dorian, Crystal, CBC et Marquis Classics.

Coenraad Bloemendal a enseigné pendant près de vingt ans au Royal Conservatory of Music de Toronto, et a dirigé le département des instruments à cordes à la York University de 1980 à 1984.

Diane Caplette

Vents

Titulaire d'un Premier prix du Conservatoire de musique de Montréal en flûte traversière qu’elle a obtenu en 1986, Diane Caplette poursuit une carrière d’interprète et de professeure. Membre permanent de l'Orchestre de chambre de Montréal, elle est régulièrement invitée à se joindre à l’Orchestre symphonique de Sherbrooke et à la Sinfonia de Lanaudière. Chambriste accomplie, elle est membre du Trio Ambiance et de l'Ensemble de flûtes Alizé. Par le biais de ce dernier, elle collabore régulièrement avec l'Ensemble contemporain de Montréal. Active sur la scène musicale montréalaise, elle s’est produite avec des artistes renommés tels Diane Dufresne, Michel Rivard, Bob Walsh et Michel Louvain. Pédagogue recherchée, Mme Caplette est régulièrement invitée en tant que juge par différentes institutions et de nombreux concours. Elle donne aussi fréquemment des classes de maître dans plusieurs écoles secondaires, camps musicaux et orchestres d'harmonie de la province. Depuis 1991, elle enseigne la flûte traversière au Cégep de Saint-Laurent et y dirige l'orchestre d’instruments à vent depuis 2005.

Alan Chow

Salué pour son «élégante poésie et sa virtuosité flamboyante», Alan Chow a remporté les premiers prix du Concert Artists Guild International New York Competition, du Palm Beach Invitational International Piano Competition et du UCLA International Piano Competition. Lauréat de la médaille d’argent et du prix du public au Gina Bachauer International Piano Competition, il s’est aussi distingué au William Kapell International Piano Competition. M. Chow a étudié avec Nelita True à la University of Maryland, Sascha Gorodnitzki à la Juilliard School, Menahem Pressler à l’Indiana University, et avec Carlo Zecchi à la Mozarteum Sommerakademie.

Artiste Steinway, Alan Chow s’est produit dans quarante-cinq états américains, notamment à New York, Boston, Los Angeles, Chicago, Cleveland, Atlanta, Seattle, Washington et la Nouvelle-Orléans et comme soliste avec les orchestres symphoniques de l’Utah, d’Oakland, de Kansas City, d’Omaha, de Spokane, ainsi qu’avec le National Symphony Orchestra, le Tulsa Philharmonic et le Chicago Civic Orchestra. Au cours de ses nombreuses tournées en Asie, il a donné des récitals et des cours de maître en Chine (Beijing, Shanghai, Shenyang, Chengdu, Wuhan), au Japon (Tokyo, Kyoto, Nagoya), à Hong Kong, Singapour et Taïwan et a joué comme soliste avec l’Orchestre philharmonique de Hong Kong et l’Orchestre symphonique panasiatique.

Passionné de musique de chambre, il a joué avec les quatuors à cordes American, Pacifica et Miami et participé à plusieurs festivals dont le Grand Canyon Chamber Music Festival, Juneau Jazz and Classics, San Juan Islands Chamber Music Festival, Kent Blossom Music Festival, Texas Music Festival et Music Mountain. Il est aussi membre du Cheng-Chow Trio, avec les pianistes Angela Cheng et Alvin Chow, son frère jumeau.

Alan Chow a été artiste-en-résidence à la University of Arkansas et enseigne actuellement le piano à la Northwestern University, près de Chicago en Illinois.

Danielle Demers

Chant

Native de Shawinigan, Danielle Demers détient un baccalauréat et une maîtrise en chant ainsi qu’un baccalauréat en éducation musicale de l'Université Laval. Elle a de plus complété un doctorat en interprétation (chant) à l'Université de Montréal. Elle fut chargée de cours à l'Université Laval et professeure au Conservatoire de musique de Québec pendant de nombreuses années et enseigne présentement, depuis trente ans, au Cégep de Ste-Foy. Plusieurs de ses étudiants se sont démarqués et font carrière en chant, dont la réputée soprano Lyne Fortin. En tant qu’interprète, elle a fait de nombreuses tournées avec les Jeunesses Musicales du Canada, tant en France qu'au Canada. Elle a chanté avec l'Orchestre symphonique de Québec ainsi qu'à l'Opéra de Québec et a participé à plusieurs émissions radio et télé de Radio-Canada. Elle a également créé de nombreuses oeuvres contemporaines au Québec et en Ontario. Mme Demers a produit plus d'une vingtaine d'opérettes et quelques comédies musicales, aidant ainsi plusieurs centaines de jeunes chanteurs et chanteuses à réaliser leur potentiel artistique sur la scène lyrique.

Michel Fournier

Piano

Pianiste salué par la critique, Michel Fournier a effectué plusieurs tournées au Canada, en Europe et aux États-Unis, tant comme soliste que comme chambriste. Son vaste répertoire couvre la plupart des époques et des styles, avec une prédilection pour la musique française qui lui a souvent valu des éloges pour l'originalité de sa conception et pour sa sonorité raffinée. Il compte à son actif de nombreux enregistrements et a contribué à la bande sonore de plusieurs films. Élève d'Yvonne Hubert, il a terminé sa maîtrise avant de continuer ses études en France et en Autriche. Il a également étudié avec le pianiste et chambriste Menahem Pressler à l’Université de l’Indiana. Il détient aussi un doctorat en musique de l'Université de Montréal. Pédagogue reconnu, il a notamment été professeur agrégé à l'École de musique de l'Université de Sherbrooke de 1993 à 2002. Musicien engagé dans sa communauté, M. Fournier communique sa passion pour la musique en donnant régulièrement des classes de maître, des conférences et des ateliers pédagogiques, en plus de siéger sur plusieurs jurys de concours au Canada et à l’étranger, dont le prestigieux Hong Kong Schools Music Festival à l’hiver 2012.

Laurence Kayaleh

Cordes

Professeure à l'Université de Montréal et fréquemment invitée à donner des classes de maître dans diverses institutions et festivals d’envergure, Laurence Kayaleh est également concertiste internationale. Elle a entre autres été soliste invitée de l’Orchestre de la Tonhalle de Zürich, de l’Orchestre symphonique de Montréal, du Cleveland Orchestra, de l’Orchestre National Russe et du National Symphony Orchestra (Washington). Elle a également été appelée à jouer sous la direction de grands chefs d’orchestre, tels que Slatkin, Pletnev, Dutoit, Kogan, Venzago, Nowak et Wakasugi. Enfin, on a pu l’entendre dans des salles aussi prestigieuses que les salles Bolchoï et Tchaïkovsky (Moscou), Pleyel et Gaveau (Paris), Suntory Hall (Tokyo), Verdi (Milan) et au John F. Kennedy Center (Washington). Le critique de renommée internationale du quotidien Le Figaro, Pierre Petit, l’a d’ailleurs qualifiée « d’Archet royal », vantant une sonorité superbe. Invitée aux festivals de Lucerne, Blossom, Cervantino, Divonne, Ottawa, Parry Sound (Canada) et du Abbey Bach Festival aux USA, elle a partagé la scène avec Viktor Pikayzen, Ida Haendel et Igor Oïstrakh. Laurence a enregistré l’intégrale des oeuvres pour violon et piano des compositeurs Medtner et Honegger chez NAXOS. Elle joue un Guarneri de 1742 ayant appartenu au célèbre violoniste et pédagogue, Carl Flesch.

Robert Kortgaard

Piano

Né en Saskatchewan, le pianiste Robert Kortgaard détient un baccalauréat et une maîtrise de la Juilliard School de New York. Lauréat du Tremplin 1979 du Concours de musique du Canada et de plusieurs prix du Conseil des arts du Canada, il a poursuivi ses études musicales en Italie et en Angleterre. Musicien en résidence à l’Université du Nouveau-Brunswick de 1993 à 1998, il a donné des classes de maître dans des universités et des festivals au Canada, en Indonésie, ainsi qu’en Chine. M. Kortgaard s’est produit comme soliste avec les plus grands orchestres canadiens et a donné des récitals partout au Canada et aux États-Unis, de même qu’en Angleterre, en Finlande, au Portugal, en Italie, en Indonésie, en République tchèque, en Chine et au Japon. Il est l’un des collaborateurs préférés de plusieurs des meilleurs instrumentistes et chanteurs du monde tels Joshua Bell, Sumi Jo, Susan Hoeppner et Measha Brueggergosman. On l’entend régulièrement sur les ondes de Radio-Canada/CBC et il compte de nombreux enregistrements sur diverses étiquettes. M. Kortgaard est directeur artistique du Indian River Festival à l’Île-du-Prince-Édouard (en nomination pour deux prix aux East Coast Music Awards 2013) et du Leith Summer Music Festival en Ontario.

Guy Lavigne

Natif de Trois-Rivières, le musicologue, flûtiste, chef de chœur, compositeur et pédagogue Guy Lavigne, poursuit sa carrière de musicien depuis une vingtaine d’années. Suite à des études en histoire et littérature musicale ainsi qu’en interprétation de la flûte traversière à l’Université Laval, il obtient une maîtrise en musicologie. Après des recherches à Paris, il poursuit un doctorat en musicologie toujours à la même institution.

M. Lavigne a également acquis une formation en direction chorale auprès de Chantal Masson-Bourque. Par la suite, il s’est perfectionné auprès d’autres chefs, notamment Elmer Iseler, Bernard Têtu, Michel Lasserre de Rozel, Fernando Eldoro, Paul Watkins et Tomàs Koutnik.

Il dirige depuis 1992 le Chœur de l’Université Laval et, depuis 1995, le Chœur de chambre de Rimouski. Il a été directeur artistique et musical de l’Orchestre symphonique de Lévis de 1997 à 2000 et a donné des cours de pose de voix et de chant choral de 1988 à 2004 à l’Académie internationale de musique du Domaine Forget.

Depuis quelques années, il enseigne la littérature musicale, la formation auditive, l’écriture, l’analyse, le chant choral et la direction chorale au Conservatoire de Rimouski et au Cégep de Trois-Rivières. Il a dirigé de nombreux concerts avec des solistes tels que Marc Hervieux, Louis Quilico, Marie-Nicole Lemieux, Karina Gauvin, Lyne Fortin, Daniel Taylor, Hélène Fortin, Hélène Guilmette, Jean-François Lapointe, Sonia Racine, Marie-Josée Lord, Richard Verreau et plusieurs autres.

En 1998, il a reçu de l’Opéra de Québec le Prix de scène des Prix d’Excellence des Arts et de la Culture. En 2004, sous sa direction, le Chœur de chambre de Rimouski remportait le Prix Étoile Galaxie au Concours national de chant choral de Radio-Canada.

Depuis une dizaine d’années, il collabore avec l’Alliance des Chorales du Québec dans le cadre de plusieurs ateliers. À titre de compositeur, d’arrangeur et d’harmonisateur, il a produit une cinquantaine d’œuvres.

Catherine Meunier

Percussion à clavier

Native de Sherbrooke, Catherine Meunier est la première percussionniste lauréate du prestigieux Prix d’Europe. Son premier disque solo Night Chill a été acclamé par la critique. Elle s’est produite en tant que soliste et chambriste au Canada, au Mexique, aux États- Unis, à Taiwan et au Japon. Elle a été invitée comme concertiste avec l’Orchestre symphonique de Montréal, l’Orquesta Sinfónica Nacional de Mexico, l’Orchestre symphonique de Sherbrooke, l’Orchestre symphonique de Longueuil et avec l’Ensemble Prestissimo. Active dans le milieu de la création musicale contemporaine, elle a participé à la première de plusieurs pièces pour marimba ou percussion. Mme Meunier a terminé son doctorat en interprétation musicale à l’Université de Montréal. Elle a également obtenu un Graduate Performance Diploma au Peabody Institute of The Johns Hopkins University, une maîtrise en interprétation musicale à l'Université McGill et un baccalauréat en interprétation musicale à l'Université de Sherbrooke. Elle a étudié avec plusieurs professeurs, dont Robert van Sice, Mario Boivin, Serge Desgagnés, D'Arcy Gray, Andrei Malashenko et Pierre Béluse. Elle enseigne la percussion à la Crane School of Music de la State University of New York à Potsdam. Catherine Meunier est une artiste commanditée par la compagnie Pearl/Adams.

Daniel Myssyk

Le chef d’orchestre Daniel Myssyk est le fondateur et directeur artistique de l’Orchestre de chambre Appassionata, qui, depuis 2000, donne des concerts à la programmation très diversifiée. Diffusé régulièrement sur les ondes de Radio-Canada/Espace musique, l’orchestre accompagne des solistes de réputation internationale, participe à plusieurs festivals internationaux et collabore à la création d’œuvres contemporaines canadiennes.

Daniel Myssyk a obtenu un Premier prix de contrebasse à l’unanimité du jury du Conservatoire de musique de Montréal en 1992. Il détient une maîtrise en écriture musicale de l’Université de Montréal, où il a été professeur invité. Boursier du Conseil des Arts du Canada, du Aspen Music Festival and School, du Centre d’arts Orford et de la Fondation John E. Guida, il a étudié la direction d’orchestre auprès des plus grands maîtres, notamment David Zinman et Tomas Koutnik. Il a complété une deuxième maîtrise, cette fois en direction d’orchestre à la Rice University de Houston auprès du réputé chef Larry Rachleff dont il a été l’assistant, dirigeant l’orchestre symphonique et l’orchestre de chambre de la Shepherd School, deux ensembles réunissant les plus brillants étudiants des États-Unis et d’ailleurs.

À titre de chef invité, il a dirigé l’Orchestre Métropolitain, le Richmond Symphony, le Virginia All-State Orchestra, le River Oaks Chamber Orchestra, le Round Top Festival Orchestra, les Thirteen Strings d’Ottawa et l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières. Il a aussi dirigé au Festival international de Lanaudière et l’Orchestre national des jeunes du Canada à titre de chef associé.

Il a enregistré avec Appassionata sous les étiquettes Summit (Magnum Opus, avec le virtuose américain de la trompette, Rex Richardson) et Fidelio (Idilya, en lice pour le meilleur disque de l’année aux Prix Opus 2010, et récemment Sérénades tchèques).

Daniel Myssyk est professeur assistant et directeur des activités orchestrales à la Virginia Commonwealth University de Richmond, en Virginie.

Leslie Newman

Vents

Native de l’Alberta, Leslie Newman a fait ses débuts professionnels avec le Toronto Symphony Orchestra à l’âge de 18 ans. Après avoir complété un baccalauréat à l'Université de Toronto, elle reçoit une bourse du Conseil des Arts du Canada afin de poursuivre ses études auprès de Thomas Nyfenger à la Yale University, au Connecticut, où elle obtient une maîtrise. Elle s’installe ensuite à New York pour étudier avec Julius Baker à la réputée Juilliard School. Les prestations de Mme Newman ont été diffusées à la radio et la télévision en Europe et en Amérique du Nord. Son premier album a été décrit par le magazine Gramophone comme étant « …une immense contribution au catalogue ». Comme soliste ou comme flûte solo invitée, Mme Newman s’est produite avec plusieurs orchestres au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni, au Brésil, en Argentine et au Japon. Elle a également donné des récitals de Montréal à Taipei, en passant par New York, Washington, Chicago et Bogotá. Leslie Newman est actuellement flûte solo du Hamilton Philharmonic Orchestra et fait partie du corps professoral de l’Université de Toronto et de l’École de musique Glenn Gould du Conservatoire royal.

Elias-Axel Pettersson

Piano

Salué pour sa « virtuosité à couper le souffle et une compréhension de ce qui donne vie à la musique » (Albuquerque Journal, Nouveau- Mexique), le pianiste suédo-américain Elias-Axel Pettersson s'établit rapidement comme un brillant soliste et chambriste. Il a remporté des prix sur la scène nationale et internationale et on a pu l’entendre sur les ondes de la radio nationale américaine. M. Pettersson a collaboré avec divers artistes, notamment Krzysztof Zimowski, David Felberg, Guillaume Tardif, Nune Melikyan, Henk Guittart, Emmanuelle Da Silva, Roland Arnassalon et le cantor Josh Perlman. Il a interprété plusieurs oeuvres rarement présentées et a participé à la première de nombreuses pièces de compositeurs contemporains tels qu’Arnaud Allary, Alan Belkin, Todd Coleman, Alvin Curran, Drea Pressley-Tischhauser, Ben Shemie et Altin Volaj. Pédagogue engagé, M. Pettersson a donné des cours à l’Université de Montréal, à l’Université du Maryland, à la Lambda School of Music and Fine Arts et à l’École de Musique Crescendo, ainsi que des classes de maître au Canada et aux États-Unis. Élève de Paul Stewart, Douglas Humpherys, Larissa Dedova et Maribeth Gunning, il détient un doctorat en musique de l’Université de Montréal.

Christophe Pratiffi

Guitare

Né en France de parents italiens, Christophe Pratiffi débute l’apprentissage de la guitare à l’âge de cinq ans avec son père guitariste. Lauréat de plusieurs premiers prix, il se perfectionne auprès du guitariste argentin Roberto Aussel à Nantes. En 2005, après une rencontre marquante avec le guitariste Alvaro Pierri, il décide de s’établir au Québec et obtient en 2007 une maîtrise en interprétation de l’Université Laval, sous la direction de ce dernier. Concertiste en demande, M. Pratiffi se produit régulièrement dans plusieurs salles prestigieuses de France, d’Italie, d’Espagne, d’Allemagne et du Canada. Très intéressé par la musique de chambre, il a partagé la scène avec, entre autres, Marie-Josée Lord, Jacques Lacombe, Les Violons du Roy, le Quatuor Arthur-Leblanc, Fernand Quattrocchi, Gaspar Hoyos, Claude Gagnon, François Leclerc, David Jacques, Denis Plante et Yadong Guan. M. Pratiffi est professeur de guitare classique au Cégep de Ste-Foy à Québec depuis 2008. Il a également enseigné la guitare classique à l'Académie Musicale de la Vallée de la Vologne en France durant les étés 2003 à 2007.

Christiane Riel

Chant

Originaire de Montréal, la soprano Christiane Riel est reconnue pour la beauté cristalline de sa voix, ainsi que pour la générosité et l’intensité de ses interprétations. Les rôles exigeants de sopranos des opéras de Puccini, de Verdi et du répertoire romantique français forment le coeur de sa carrière. Après des débuts triomphants avec la Canadian Opera Company, Mme Riel a mené une carrière internationale des plus remarquables, se produisant au Canada, aux États-Unis et en Australie. Incarnant une Madame Butterfly « déchirante de vérité », Mme Riel a acquis une reconnaissance mondiale, personnifiant Cio-Cio-San dans plus de dix-huit productions différentes à travers le monde. En plus de ses engagements professionnels, Mme Riel se consacre, depuis 1997, à l’enseignement vocal à son studio, tout en donnant régulièrement des classes de maître dans plusieurs universités, conservatoires et ateliers lyriques de maisons d’opéra. Elle est fréquemment appelée à juger des concours et des examens, en plus d’être sollicitée par plusieurs programmes d’été pour son expertise, notamment le Opera Nuova et le Highlands Opera Studio. Mme Riel est membre du corps professoral de la Don Wright Faculty of Music de la Western University.

Guillaume Tardif

Cordes

Guillaume Tardif est professeur de violon et directeur du programme des cordes et de la musique de chambre au Département de musique de l'Université de l'Alberta. Son travail de chercheur l'amène à explorer différents aspects du violon à travers l'histoire et à mettre en valeur des oeuvres contemporaines ou moins connues. Il a également composé des pièces pour le violon, des cadences ainsi que des textes pédagogiques, en plus de compter à son actif plusieurs enregistrements. Comme soliste avec orchestre ou en collaboration avec de nombreux musiciens bien établis, il a parcouru le Canada, l'Europe, l'Asie et l'Amérique du Sud. Il a été professeur invité de plusieurs écoles de musique (dont les universités d'Innsbruck, de Bergen, de Zhejiang, le Collège royal de Stockholm, l'Académie Liszt de Budapest, et l'Académie de Hong Kong), et s'est récemment joint aux programmes d'été des festivals internationaux de Völs am Schlern en Italie et de Beverly Hills en Californie. M. Tardif a complété un doctorat avec Oleh Krysa à la Eastman School of Music et a également étudié avec Jean Angers au Conservatoire de musique de Québec (Premier prix de violon). Il a été membre de plusieurs jurys et est actuellement président de l'Alberta String Association.