Présentation

Le Concours de musique du Canada est un organisme national œuvrant dans le domaine de la musique classique, qui a pour but de soutenir et d’encourager les jeunes interprètes canadiens. De par son fonctionnement, il encourage le musicien au dépassement de soi, il lui permet de cultiver la discipline et la ténacité, d’aiguiser son sens critique et son discernement, il lui offre une occasion de développer sa personnalité artistique, de s’épanouir comme interprète et également, de se réaliser comme être humain. L’idée première du Concours de musique du Canada a pris forme en 1958 à Montréal. Depuis ce temps, 14 sections couvrent l’ensemble du Canada. Le même esprit qui stimulait les fondateurs est encore aujourd’hui bien vivant chez tous les bénévoles qui s’impliquent au Concours de musique du Canada. Ils en sont les piliers et insufflent l’énergie nécessaire pour que le concours poursuive ses objectifs.

Depuis sa fondation, le Concours de musique du Canada a vu défiler des milliers de jeunes musiciens. Parmi ceux-ci, de grands noms de la scène nationale et internationale d’aujourd’hui dont les Marc-André Hamelin, Chantal Juillet, Louis Lortie, Martin Beaver, Marie-Nicole Lemieux, André Laplante, Gwen Hoebig, Richard Raymond, Susan Hoeppner, Stephane Lemelin, Robert Silverman, Angela Cheng, Boris Brott, Anne-Marie Dubois, Jacques Hétu, Desmond Hoebig, Dennis Brott, Angela Hewitt, Janina Fialkoswka, James Ehnes, Alexandre Da Costa et Gregory Charles pour ne nommer que ceux-là.

Pour s’assurer d’atteindre ses objectifs, le Concours de musique du Canada a mis sur pied deux volets différents: le Concours de musique du Canada lui-même et le Tremplin.