Juges

Première épreuve

Finale nationale

Caron Allen

Cordes, Vents

Caron Allen est diplômée de la Queens University School of Music et détient une double majeure en violoncelle et flûte. Suite à l’obtention de son baccalauréat, elle a voyagé à Vienne et s’est produite comme flûtiste avec l’Orchestre Kursalon. Après avoir fait le tour de l’Europe, elle s’est relocalisée à Kingston pour obtenir son baccalauréat en éducation et ensuite fonder deux programmes de cordes. En tant que violoncelliste, elle a étudié avec Julian Trzycynski et Daniel Domb. Elle a joué avec le Kingston Symphony tout en continuant d’enseigner les cordes et la musique vocale dans les écoles.

Elle s’est par la suite installée à Mississauga où elle a fondé deux autres programmes de cordes pour la commission scolaire du district Peel tout en continuant d’enseigner la chorale et l’harmonie. Mme Allen a joué à titre de violoncelliste professionnelle pour plusieurs orchestres en Ontario et en 2011, toujours en tant que violoncelliste, elle a amorcé une tournée du Yangtze Triangle en Chine avec L’Ontario Festival Symphony Orchestra. À l’heure actuelle Caron Allen réside à Mississauga et dirige le Philharmonia, une division du Halton Mississauga Youth Orchestra. Les orchestres, harmonies et ensembles jazz qu’elle dirige ont atteint de hauts standards d’excellence autant au niveau provincial que national tout au long de sa carrière. En plus d’enseigner le violoncelle et la flûte dans son studio, Caron est très en demande en tant que juge partout au Canada.

Jacques Boucher

Orgue

Jacques Boucher est considéré comme un des principaux animateurs de la vie de l’orgue au Canada. En effet, il a produit plus de 1 500 récitals consacrés à l’instrument à tuyaux, ainsi qu’à l’école et la facture québécoise, mettant à contribution une centaine d’organistes du Québec. En outre, il a assumé la direction artistique de plus de deux cents disques.

Il occupe, de 1991 à 1995, les fonctions de président de la commission musique de la Communauté des Radios publiques de langue française qui regroupe la Belgique, le Canada, la France et la Suisse. De 1998 à 2001 il a été directeur général et artistique des Jeunesses musicales du Canada. En 2006, il est nommé, pour un contrat de quatre ans, doyen de la Faculté de musique de l’Université de Montréal.

Comme concertiste, il a été invité à donner des récitals au Canada, aux États-Unis, aux Bermudes, en Équateur, au Mexique et en Europe. En août 1996, il s’est produit à la cathédrale de Chartres et s’est joint ensuite au jury pour le Concours International d’orgue de Chartres. En février 1997, il a joué au grand orgue de la salle Olivier-Messiaen de Radio-France dans la série Une heure d’orgue à Radio-France. En mai 2005, il inaugurait le XXXIXe Festival Internacional de Organo de Morelia au Mexique, jouant avec l’Orquesta Sinfonica de Michoacan.

Nathalie Camus

Cordes

Originaire de Montréal, Nathalie Camus a fait ses études au Conservatoire de musique de Montréal puis au Conservatoire de musique de St-Louis, au Missouri, sous la tutelle de Taras Gabora. Elle joue pour des violonistes de grand renom tels que Henryk Szerying, Isaac Stern, Franco Gulli, puis suit des cours de musique de chambre avec Sacha Schnieder (Quatuor Budapest) et Michael Tree (Quatuor Guarneri).

Après avoir été surnuméraire à l’Orchestre symphonique de Montréal et à l’Orchestre de chambre McGill, Nathalie Camus devient membre de l’Orchestre de chambre de Détroit, de l’Orchestre symphonique de Québec puis des Violons du Roy.

En plus d’occuper le poste de violon-solo à l’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-St-Jean, Nathalie Camus fonde le Quatuor Alcan en 1989. Avec cette formation, elle parcourt l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Asie et a enregistré plus d’une douzaine de disques compact sous étiquette ATMA et ANALEKTA.

Pédagogue appréciée, elle est professeure de violon au Conservatoire de musique de Saguenay et artiste invitée en musique de chambre à l’Université de Montréal de 1995 à 2002. Elle est invitée à enseigner dans différentes institutions telles que l’Université de Victoria, l’Université Bishop, le Southern Ontario Chamber Music Institute, le Domaine Forget de Saint-Irénée, le Camp musical des Laurentides et à CAMMAC.

Sophie Dansereau

Vents

Originaire de Sorel-Tracy, Québec, Sophie Dansereau est présentement basson et contrebasson associée pour le Vancouver Symphony Orchestra. Elle s’est aussi produite comme basson et contrebasson solo dans plusieurs orchestres autour du globe, dont le National Art Centre Orchestra, le Auckland Philharmonia et l’Orchestre Symphonique de Québec. Sophie a reçu plusieurs prix prestigieux dans des concours canadiens et internationaux. Elle a été soliste avec plusieurs orchestres, dont le Vancouver Symphony, et on a pu l’entendre sur les ondes de CBC Radio et Radio-Canadaen tant que chambriste et soliste.

Sophie Dansereau est très active en tant que bassoniste chambriste et soliste. Elle a le privilège d’avoir plusieurs œuvres écrites spécifiquement pour elle et le groupe qu’elle a fondé, le quintette à vents Ad Mare. Elle a à son actif plusieurs prestations d’œuvres des compositeurs canadiens dont Nightsong de Jocelyn Morlock (pour basson et harpe) et Quintets no.1,2,3 de Christopher Kovarik (pour quintettes à vents). En plus de sa carrière de d’interprète, Sophie Dansereau est membre de la faculté de la Vancouver Symphony Orchestra School of Music et de la Vancouver Academy of Music. Clinicienne très en demande, elle est aussi impliquée à la faculté du Douglas College et de la West Coast Amateur Music Society et elle enseigne dans son studio personnel.

Dominic Desautels

Vents

Considéré comme l’un des clarinettistes les plus en vue au Canada, Dominic Desautels mène une carrière dynamique au pays et à l’international.

Ayant commencé à jouer de la clarinette à 15 ans, M. Desautels fît ses débuts en tant que soliste avec le Toronto Symphony Orchestra à 21 ans et il s’est par la suite produit avec plusieurs orchestres ici et à l’étranger. Très en demande à titre de musicien de chambre, il est artiste invité au Scotia Festival a été en tournée canadienne pour 40 récitals avec Jeunesses Musicales Canada. Il a aussi joué en Amérique du Sud en tant que codirecteur artistique pour The Parcival Project. Gagnant de plusieurs compétitions, il a notamment été le premier clarinettiste à gagner un prix lors de la 33e édition du prestigieux Tremplin en 2010.

Dominic Désautels a étudié à la Glenn Gould School avec Joaquin Valdepeñas et, par la suite, avec Jean-François Normand à l’Université de Montréal. Suite l’obtention de son diplôme, il est devenu clarinette solo pour le Orquestra Filarmônica de Minas Gerais, l’un de plus importants orchestres au Brésil, de 2008 à 2012. Par la suite, il a été nommé clarinette solo pour Symphony Nova Scotia. M. Desautels a aussi été clarinette solo remplaçant pour le Toronto Symphony Orchestra et le Canadian Opera Company.

Simon Docking

Piano

Simon Docking a étudié le piano en Australie avec Ransford Elsley et détient un doctorat en interprétation au piano de la SUNY Stony Brook où il a étudié avec Gilbert Kalish. Suite à sa diplomation il a reçu la New York State’s Thayer Fellowship for the Arts. En 2011, M. Docking a reçu un Established Artist Recognition Award de la province de Nouvelle-Écosse. Il est membre de la Faculté de la Maritime Conservatory of Performing Arts à Halifax. En tant que pianiste accompagnateur et professeur, il a travaillé à la University of Toronto, la Glenn Gould School, le Banff Centre for Arts and Creativity, la Dalhousie University et l’Acadia University.

Il s’est produit pour le Soundstreams de Toronto, le Winnipeg New Music Festival, le Scotia Festival of Music, la Symphony Nova Scotia, l’Acadia University’s Shattering the Silence, le Aurora Festival en Australie, le nouveau groupe de musique Stroma en Nouvelle-Zélande et le MATA Festival à New-York. Actif en tant que musicien de chambre, M. Docking a été membre fondateur de plusieurs ensembles dont le groupe torontois Toca Loca, qui fut présenté par pratiquement toutes les New Music Series au Canada, de St-John’s à Vancouver,en plus de s’être produit à New York, en Californie et au C3 Festival du légendaire Berghain à Berlin.

Katherine Dowling

Piano

Encensée par le New York Times pour ses «prestations limpides, son expressivité et l’attention qu’elle porte aux couleurs» et par le Boston Globe pour être «incisive avec aisance»,la pianiste primée Katherine Dowling s’est produite à travers l’Amérique du Nord et le Royaume-Uni. Également fascinante à titre de soliste, collaboratrice ou interprète d’ensemble, elle détient un Doctor of Musical Arts degree de la Stony Brook University.

Ses engagements récents incluent ses débuts comme soliste avec le Britten-Pears Festival Orchestra sous la direction d’Olivier Knussen au Aldeburgh Festival, une tournée pancanadienne avec le violoniste Joshua Peters sous l’égide de l’Eckhardt-Gramatté National Music Competition, des prestations régulières comme membre de l’ensemble californien Son à Trois, des récitals solos pour live@CIRMMT (Montréal) et pour la série Art of the Piano de la Gallery 345 (Toronto) et plusieurs apparitions aux festivals de musique de chambre d’Ottawa, de Régina et de Silicon Valley. Ses projets futurs incluent un Dutch debut au Orlando Festival. Mme Dowling est bien connue du public en tant que fellow du Tanglewood Music Center du New Fromm, en tant que jeune artiste Britten-Pears et par son vaste engagement avec le Banff Centre for Arts and Creativity.

Elle nomme son professeur Gil Kalish, ainsi que Henri-Paul Sicsic et Janice Elliott-Denike, comme étant les influences majeures dans sa vie musicale.

Robin Doyon

Vents

Natif d’East Angus, Québec, Robin Doyon a été nommé trompette solo pour le Edmonton Symphony Orchestra en septembre 2008. Depuis, il s’est produit comme soliste avec l’ESO, le Red Deer Symphony et le Alberta Baroque Ensemble. Il a reçu son baccalauréat et sa maîtrise en interprétation à l’Université de Montréal avec Jean-Luc Gagnon. Il a étudié avec plusieurs grands noms de la trompette, dont Allen Vizzutti, Jens Lindemann et James Thompson. En 2002, il fut lauréat du National Music Festival, du concours de l’Orchestre symphonique de Montréal et du concours Jeunesse Artistes Radio-Canada. M. Doyon est aussi récipiendaire de nombreux prix, dont le prix avec Grande distinction du Conservatoire de musique de Montréal en 2007.

M. Doyon a été membre de l’orchestre des Grands ballets canadiens et se produit régulièrement avec l’Orchestre symphonique de Montréal, l’Orchestre du Centre national des Arts, l’Orchestre symphonique de Laval, l’Orchestre symphonique de Longueuil et l’Orchestre Métropolitain. Il s’est aussi produit avec l’Ensemble contemporain de Montréal et la société de musique contemporaine du Québec. Robin Doyon enseigne présentement à la University of Alberta.

Louise Forand-Samson

Piano

Le nom de Louise Forand-Samson est indissociable de la vie musicale de Québec et du Québec. Elle a été directrice artistique du Club musical de Québec pendant plus de 40 ans. Pianiste de formation, madame Forand-Samson s’est consacrée à l’enseignement au Conservatoire de musique de Québec pendant près de 25 ans. Récipiendaire de plusieurs bourses et prix, elle a fait de nombreuses tournées à travers le Québec et le Canada et dans plusieurs pays d’Europe.

Elle a de plus mis sur pied des classes de maîtres en association avec le Conservatoire de musique de Québec et la Faculté de musique de l’Université Laval. Membre de plusieurs jurys au Conseil des Arts du Canada, au Conseil des arts et des lettres du Québec et au Conseil québécois de la musique, elle participe régulièrement à des conférences tant en Europe qu’aux États-Unis. Le Prix de La Fondation de l’Orchestre symphonique de Québec est attribué à Louise Forand Samson en 2006 pour l’excellence de la contribution apportée au développement de la musique classique dans la grande région de Québec. Le 3 juin 2010, le Premier ministre du Québec, Jean Charest, admettait Louise Forand-Samson au grade d’Officière de l’Ordre national du Québec, la plus prestigieuse des distinctions de l’État québécois.

Charles Foreman

Piano

Charles Foreman a fait ses débuts en jouant le Concerto de Brahms en Si Bémol avec le Chicago Civic Orchestra, dirigé par David Gilbert, en 1972. Depuis, il a remporté des prix lors de concours de pianos américains et canadiens, reçu deux bourses du Conseil des arts du Canada pour étudier et se produire en Europe. Il s’est produit plus de 30 fois avec des orchestres en Amérique du Nord (incluant huit fois avec le Calgary Philharmonic) sous la direction de maestros tels que Edmond Agopian, Mario Bernardi, Rolf Bertsch, Boris Brott, Stephen Franse, Stewart Grant, Arpad Joo, et Gerhardt Zimmermann. De plus, il a joué plus de 700 récitals, en solo ou à titre de chambriste, dans des pays comme l’Autriche, la Belgique, l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Espagne, la Suisse, le Canada et les États-Unis. Charles Foreman a été encensé pour sa musicalité, sa technique, son répertoire et ses choix de programmes. Il a joué en première des œuvres de compositeurs aussi diversifiés que Istvan Anhalt, George Crumb, Stewart Grant, Oskar Morawetz, Violet Archer, Gerhard Wuensch et William Jordan.

En mars 2009, il est devenu le premier pianiste canadien à avoir accompli la présentation d’un cycle complet des œuvres pour piano solo de Chopin, cycle qu’il avait amorcé à l’automne 2006. En 2001, M. Foreman finalisait un projet de deux ans nommé «Sounds of a Century» qui consistait de dix récitals de musique pour piano du 20e siècle, un par décennie. En 2005, il complétait son premier cycle des 32 sonates pour piano de Beethoven, une première à Calgary, recevant des ovations debout dans des salles à guichets fermés. Charles Foreman a récemment repris son cycle de neuf concerts de Beethoven au profit de l’International festival of Song et de la Chamber Music Society.

Corey Gemmell

Cordes

Corey Lyle Gemmell est un violoniste natif de Hamilton en Ontario. Il s’est distingué en tant que soliste et musicien de chambre lors de prestations au Canada, en Allemagne, aux États-Unis et en Chine. Il a joué des concertos tels que Les quatre saisons de Vivaldi, le Concerto pour violon de Mendelssohn, la Sinfonia Concertante de Mozart et le Triple Concerto de Beethoven.

M. Gemmell est premier violon du Mississauga Symphony Orchestra, du Symphony Hamilton Orhcestra et du Scarborough Philharmonic Orchestra. Il a aussi occupé cette fonction avec le Boris Brott National Academy Orchestra, le Toronto Mendelssohn Choir Orchestra et le Esprit Orchestra. Il se produit fréquemment avec le Toronto Symphony Orchestra et le Canadian Opera Company Orchestra.

Corey Gemmell était premier violon pour la production télé de la CBC Over the Rainbow avec Sir Andrew Lloyd Weber. Il a joué comme premier violon dans de nombreuses comédies musicales incluant des productions récentes de Beauty and the Beast, The Hugh Jackman Show et Next to Normal. M. Gemmell a travaillé avec des icônes de la pop comme Hugh Jackman et Chantal Kreviazuk. Il est aussi très actif dans le travail de studio à Toronto et a enregistré pour plusieurs films et publicités.

Enseignant très en demande, les étudiants de M. Gemmell se sont distingués lors de compétitions provinciales. Il est présentement membre de la faculté à la Western University et au National Music Camp of Canada en plus d’être membre du Royal College of Examiners.

Kristine Gray

Vents

Originaire de Calgary, Kristine Gray a débuté ses études en musique très jeune en étudiant la guitare et le saxophone. Kristine a obtenu son baccalauréat en musique à la University of Calgary sous la supervision du Dr. Jeremy Brown. Elle détient aussi un baccalauréat en éducation de la University of Calgary et une maîtrise en interprétation en saxophone du Boston Conservatory. En 2015 elle a complété son doctorat en interprétation en saxophone à la Boston University sous la direction de Kenneth Radnofsky. Elle a enseigné à Calgary, Toronto et Boston et en privé dans son studio. À l’automne 2005, elle a complété une résidence Music and Sound de douze semaines au Banff Centre for Performing Arts and Creativity.

Interprète dynamique et ambassadrice de nouvelle musique, Kristine Gray a joué avec le Calgary Philharmonic Orchestra et la Red Deer Symphony à plusieurs endroits dont les États-Unis, le Canada, l’Europe, la Thaïlande et l’Écosse. Elle a été juge lors de plusieurs festivals de musique, de Terrace en Colombie-Britannique jusqu’à Charlottetown à l’île du Prince Édouard. Elle a enseigné le saxophone à la University of Lethbridge et fait partie de la Faculté du Mount Royal University Conservatory, du Calgary Board of Education et de la Strathcona Tweedsmuir School.

Brian James

Vents

Originaire de Washington, D.C., Brian James détient des diplômes de la Florida State University School of Music et du Carnegie Mellon University of Fine Arts à Pittsburg en Pennsylvanie. Brian est devenu cor anglais solo et deuxième hautbois avec Simphony Nova Scotia en 2005. Il apparaît souvent comme soliste avec cet orchestre et a présenté le Concerto pour hautbois d’amour en la majeur de J.S Bach en 2013. Avant de se joindre à Symphony Nova Scotia, M. James s’est produit régulièrement comme hautbois solo avec le Kitchener-Waterloo Symphony Orchestra, l’Opera Lyra Ottawa et le Windsor Symphony Orchestra. Il a aussi joué avec le Toronto Symphony, le Buffalo Philharmonic, le Virginia Symphony et le Canadian Opera Company Orchestra. M. James a enregistré abondamment avec le spécialiste de musique baroque Kevin Mallon et le Toronto Chamber Orchestra ainsi qu’avec l’octuor de bois ontarien The Festival Winds pour Naxos et CBC.

On peut souvent l’entendre comme soliste ou en récital de musique de chambre à travers les Maritimes. Brian enseigne le hautbois à la Dalhousie University et a précédemment enseigné aux universités Acadia et Wilfrid Laurier. Il est un fabricant d’anches très en demande et offre des cours et ateliers pour ce métier unique.

Leslie Kinton

Piano

Leslie Kinton est originaire de Toronto et a étudié le piano avec Pierre Souvairan et Boris Berlin en plus d’étudier la composition avec Samuel Dolin. Il a aussi étudié le piano à New York avec Jeaneane Dowis et Karl Ulrich Schnabel. Il est titulaire d’un doctorat en théorie musicale de l’Université de Toronto avec une spécialisation en analyse Schenkérienne. Sa dissertation était une analyse exhaustive de la symphonie no.7 de Dvořák avec deux des théoriciens schenkériens les plus renommés au monde, David Beach et Edward Laufer.

De 1976 jusqu’à présent, Leslie Kinton s’est produit, en tant que membre du duo de piano Anagnoson & Kinton, à travers l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Asie. Le duo a joué avec des orchestres importants au Canada incluant le Toronto Symphony Orchestra, le Winnipeg Symphony, le Kitchener-Waterloo Symphony, le Calgary Philharmonic, Symphony Nova Scotia, le Victoria Symphony, and le C.B.C. Vancouver Orchestra. Le duo possède une discographie de neuf albums. Leslie Kinton est l’un des musiciens de chambre les plus connus et en demande au Canada. Il est l’un des membres fondateurs de l’ARC (Artists of the Royal Conservatory), l’ensemble de musique de chambre en résidence à la Glen Gould School. Il est aussi professeur de piano associé à la Western University.

Irina Krasnyanskaya

Piano

Irina Krasnyanskaya est une pianiste très recherchée sur la scène québécoise comme soliste et comme chambriste, et qui se montre tout autant à l’aise dans le contexte du concert classique traditionnel que dans les domaines du théâtre musical, de la direction artistique ou de la musique d’avant-garde. Irina Krasnyanskaya est diplômée avec honneur du célèbre Conservatoire Tchaïkovski de Moscou ainsi que titulaire d’un doctorat en interprétation de l’Université de Montréal. Elle est lauréate de plusieurs prix en concours internationaux et s’est produite en récital dans plus de dix pays différents.

Irina est membre de plusieurs ensembles de musique de chambre, notamment du Montréal Piano Duo, qui se consacre au répertoire pour quatre mains et deux pianos, et de l’Ensemble Quatrix (2 pianos-2 percussions), spécialisé dans le répertoire contemporain. Elle est également pianiste pour la compagnie théâtrale L’Arsenal à Musique. Mme Krasnyanskaya a une grande expérience pédagogique en tant que chargée de cours à l’Université de Montréal et dans son studio privé. Plusieurs de ses élèves sont lauréats de concours provinciaux et nationaux. Enfin, elle est la directrice artistique des Saisons Russes de Montréal, le premier festival de musique classique au pays entièrement consacré au répertoire russe.

Renaud Lapierre

Cordes

Natif de Montréal, Renaud Lapierre a grandi à St-Lambert dans une famille de musiciens. Il a commencé à étudier le violon à l’âge de 5 ans et a étudié pendant plus de dix ans au Conservatoire de musique de Montréal avec Raymond Dessaints. Il a complété son baccalauréat, un diplôme d’études supérieures et une maîtrise en interprétation à l’Université de Montréal sous la direction d’Anne Robert et Vladimir Landsman.

Renaud Lapierre s’est produit en tournée avec l’Orchestre Symphonique de Montréal au Canada, au Japon, en Coréé et en Europe, où il a visité dans douze villes en deux semaines. Il a aussi fait une tournée des États-Unis avec les Violons du Roy, se produisant notamment à Los Angeles au Walt Disney Centre et à New York au Carnegie Hall. En 2005, Renaud Lapierre a remporté le concours de l’Orchestre Symphonique de Trois-Rivières. Ses engagements précédents à titre de «concertmaster» incluent l’Orchestre de la Francophonie canadienne et l’Orchestre de l’Université de Montréal. Il a aussi été second violon solo avec Symphony Nova Scotia en 2011 et 2012 et il est présentement le violon solo de la Symphony Nova Scotia depuis maintenant trois ans.

Ji Eun Lim

Cordes

Suite à ses études avec Gerard Kantarjian au Canada, Ji Eun a completé son baccalauréat, sa maîtrise et un programme d’études professionnelles sous la direction de Hyo Kang à la Juilliard School à New York. Elle a été formée auprès d’artistes de renom dont Arnold Steinhardt (Quatuor Guarneri), Donald Weilerstein (Quatuor Cleveland) et Norbert Brainin (Quatuor Amadeus). Lauréate de la compétition internationale The Artist, Ji Eun Lim a fait ses débuts au Carnegie Hall l’année suivante, puis au Kennedy Centre et au Lincoln Centre avec le Juilliard Orchestra suite à sa victoire à la Juilliard Competition. En Corée, c’est avec le Leipziger Kammer Orchester qu’elle a fait ses débuts en 2001, au Seoul International Music Festival. La même année, elle était aussi soliste avec le Seoul Philarmonic Orchestra au concert gala du Nouvel An. Mme Lim s’est produite avec de nombreux orchestres et a fait des tournées dans plus de 15 pays différents à l’occasion de récitals, concerts et festivals internationaux.

Pendant une dizaine d’années, Ji Eun Lim a enseigné le violon et la musique de chambre à la Yonsei University et HanYang University en Corée du Sud. Elle a aussi enseigné à l’Académie internationale de musique de Montpellier et au International Sommerakademie Schloss Heiligenberg. Suite à son déménagement récent à Vancouver, elle s’est jointe à la Faculté de violon de la Vancouver Academy of Music.

Robin MacMillan

Vents

Robin MacMillan est second hautbois et Cor anglais avec le Winnipeg Symphony Orchestra et membre du Manitoba Chamber Orchestra. Depuis qu’elle a joint le WSO en 2006, elle s’est produite comme soliste avec Musik Barock et lors de «Quiet City» de Copland et de «The Swan of Tuonela». Elle s’est aussi produite avec le Rochester Philharmonic, le National Ballet of Canada, le Windsor Symphony et plusieurs orchestres viennois.

Robin MacMilan a longuement résidé à Vienne, ou elle eut une carrière dynamique et variée en tant qu’hautboïste à la pige, se produisant avec des orchestres tels que le Frauenkammerorchester, le Klangforum, le Vereinigte Bühnen, le Kammeroper, et Vienna Symphonic Orchestra Project. En tant que soliste et de chambriste, elle a joué à la radio autrichienne (ORF) et dans les plus grandes salles de concert viennoises. Elle a fait des tournées en Europe et en Extrême-Orient avec des orchestres viennois.

Elle fait une tournée du Québec avec les Jeunesses musicales du Canada et d’autres tournées en France, en Autriche et à Chypre. En 2004, elle se dédie complètement au hautbois et fait des études de doctorat en interprétation à la Eastman School of Music. Bénéficiant d’une pleine bourse d’étude, elle a enseigné la méthode pour hautbois et le hautbois baroque, puis fut nominée pour un Excellence in Teaching Award. Suite à l’obtention de son doctorat, Robin MacMillan a été engagée à titre de professeur invitée pour enseigner hautbois baroque. Ses professeurs les plus influents ont été Richard Killmer (Eastman), John Ferrillo (Boston Symphony) et Shelley Heron (Detroit Symphony).

Élaine Marcil

Cordes

Élaine Marcil est l’une des violonistes les plus actives sur la scène musicale au Québec et au Canada. En plus d’occuper les postes de violon solo de l’Orchestre symphonique de Sherbrooke et de la Sinfonia de Lanaudière, Élaine est premier violon et membre fondatrice du Quatuor Claudel-Canimex. Elle a aussi donné de nombreux récitals au Québec et comme soliste avec les principaux orchestres du Québec et de l’Ontario.

Lauréate du Concours international de Montréal de 1987 (maintenant Concours musical international de Montréal), Élaine Marcil a aussi remporté le premier prix des concours de l’Orchestre symphonique de Montréal, du Concours Virtuoses de Radio-Canada, du Concours de musique du Québec et du Concours de musique du Canada. Boursière du Conseil des arts du Canada, elle se perfectionne à Paris avec Pierre Amoyal et à Boston avec Roman Totenberg.

En 1989, Élaine fonde le Quatuor Claudel, aujourd’hui Quatuor Claudel-Canimex, où elle occupe le poste de premier violon. Depuis une quinzaine d’années, le quatuor s’est produit sur les ondes de Radio-Canada, CBC, PBS, Bravo, ainsi que dans les principaux festivals du Canada: Cordes du futur d’Ottawa, Parry Sound of Music d’Ontario, Festival international de Lanaudière, Guelph Music Festival, Scotia Fest d’Halifax, Festival Alexandria, Festival d’Hornby et de Sarnia de Colombie-Britannique. Le Quatuor Claudel-Canimex a sa propre série de musique de chambre à Montréal, et donne plus de 20 concerts par année.

Joan Milkson

Cordes

Joan Milkson est membre de l’Orchestre du Centre national des Arts (CNA) depuis sa création. Elle a obtenu un baccalauréat et une maîtrise en sciences à l’École Juilliard de New York. Elle a étudié le violon avec Édouard Dethier et Ivan Galamian, et la musique de chambre avec Felix Galimir et les membres du Quatuor à cordes Juilliard.

Joan Milkson a été membre de l’American Symphony Orchestra dirigé par Leopold Stokowski et Sergiu Comissiona, et du Lyric Trio et de Music-In-Maine, un projet financé par le gouvernement fédéral américain.

Joan Milkson s’est produite comme soliste avec l’Orchestre du CNA dans des œuvres de Bach, Mozart, Sarasate et Mannino, au cours de concerts dirigés par le chef fondateur Mario Bernardi, ou encore par Franz-Paul Decker, Franco Mannino et Jaime Laredo.

Elle a fréquemment pris part à des concerts de musique de chambre au CNA, jouant aussi bien du violon que de l’alto dans divers ensembles placés sous la direction d’éminents instrumentistes invités tels que Samuel Rhodes, Raphael Hillyer, Felix Galimir, Charles Treger, Artur Balsam et Anton Kuerti.

Présidente de la Tassos Prassopoulos Music Foundation à New York et de la Young String Performers Foundation à Ottawa, elle enseigne au Conservatoire de musique de Gatineau, au Québec. En 1996, l’association The Daughters of Penelope (Les Filles de Pénélope) — section d’Ottawa, lui a remis le Salute to Women Honour «pour ses contributions à l’éducation musicale et ses remarquables réalisations dans le domaine de la musique».

David Moroz

Piano

Diplômé de la Juilliard School, le pianiste natif de Winnipeg David Moroz fait carrière en tant qu’un des artistes les plus polyvalents au Canada. Il est titulaire d’un doctorat en musique de l’Université de Montréal et possède un baccalauréat ainsi que d’une maîtrise en musique de la réputée Juilliard School à New York. Il est directeur artistique de la Winnipeg Chamber Music Society depuis 1987 et est présentement doyen du département de piano de la Faculté de musique Désautels de l’Université du Manitoba.

L’an 2000 marqua le début de sa longue collaboration avec The Morningside Music Bridge en tant que coordonnateur de la Faculté de piano. Depuis, il se rend en Chine sur une base annuelle pour enseigner, donner des classes de maître et se produire en concert dans des écoles et conservatoires d’importance à Beijing, Shanghai, Guangzhou et Chengdu. En tant que soliste, il s’est produit dans toutes les villes d’importance au pays et en tant qu’artiste collaborateur, il apparaît régulièrement en récital avec des musiciens parmi les plus distingués au Canada. Nominé à deux reprises pour le Manitoba’s Artist of the Year, il est fréquemment invité à la CBC Radio et il est un habitué des plus importants festivals de musique au Canada. Récemment, on lui a décerné la Queen Elizabeth II Diamond Jubilee Medal par le gouvernement du Canada en reconnaissance de sa contribution dans le domaine des arts.

Julia Nolan

Vents

Julian Nolan a à son actif plusieurs commandes d’œuvres de compositeurs canadiens, démontrant un intérêt particulier pour ceux de la Colombie-Britannique, tels que: Denis Bédard, Dorothy Chang, Stephen Chatman, Keith Hamel, Alan Matheson, Alain Mayrand, John Oliver, Robert Pritchard, Jeffrey Ryan, et Fred Stride. Elle se produit avec l’Orchestre Symphonique de Vancouver, l’Opéra de Vancouver, Vancouver New Music et le Turning Point Ensemble à titre de saxophoniste d’orchestre et de soliste.

Récemment, ses réalisations et ses mandats d’enseignante invitée incluent la American Saxophone Academy (Juillet 2016) et la University of North Texas (Janvier et Avril 2016). En Avril 2016, Julia Nolan a interprété en première américaine le concerto Brazen de Jeffrey Ryan avec la Lubbock Symphony et a assuré la création du concerto Cool Cut de John Oliver avec le Turning Point Ensemble. Mme Nolan a été une artiste-enseignante invitée aux International Saxophone Workshops à Taiwan et Hong Kong et elle se produit régulièrement aux Saxophone Congresses. Elle a été juge internationale au 5e Adolphe Sax International Saxophone Competition (Belgique, 2010) et a aussi été juge en chef au International Saxophone Symposium and Competition (ISSAC) en Géorgie aux États-Unis en 2012 et 2014. Dr. Nolan enseigne à la Kwantlen Polytechnic University et la University of British Columbia.

Monique Pagé

Chant

Diplômée du Conservatoire de Musique de Québec d’un Premier Prix à l’unanimité du Jury, Monique Pagé évolue sur la scène lyrique canadienne et internationale depuis près de vingt ans. Artiste attachante à la musicalité raffinée, cette passionnée de la «grande scène» opératique a ses compositeurs de prédilection en Mozart et Puccini. Elle nourrit aussi un attachement particulier pour la mélodie française du début du 20ème siècle et ses textes à la poésie finement ciselée, se déployant sur une musique où alternent les jeux d’ombres et de lumière.

Monique Pagé a fait ses débuts européens à l’Opéra de Nancy et Lorraine en 1998, et s’est fait entendre depuis en récital à Moscou dans le cadre des Journées du Québec, ainsi qu’en France, en Grèce, au Liban et en Turquie. Elle chante aussi à maintes reprises avec des ensembles renommés tels le Studio de Musique Ancienne de Montréal, l’OSM, l’Orchestre Symphonique de Québec, I Musici, Appassionata, McGill Chamber Orchestra, l’OSTR, Compagnie Chants Libres, la Sinfonia de Lanaudière, l’Orchestre Symphonique de Sherbrooke, ainsi que sur les ondes de Radio-Canada/CBC et Radio-France. Elle a travaillé, entre autres, avec les metteurs en scène québécois Serge Denoncourt, Wajdi Mouawad, François Racine, Normand Chouinard, Alain Gauthier.

En 2008, elle chante comme soliste dans le cadre des Fêtes du 400e de Québec dans la Huitième Symphonie dite «des Mille» de Gustav Mahler avec l’Orchestre Symphonique de Québec, un événement musical exceptionnel qui a réuni 8 solistes internationaux, plus de 200 musiciens, 1100 choristes et 12 000 spectateurs. Ses prochaines saisons 2017-2020 sont dédiées au récital au Québec ainsi qu’à Bordeaux et Paris, dans des œuvres de Debussy, Mahler, Ravel, Schubert et Strauss. Professeure-adjointe à la Faculté de Musique de l’Université de Montréal, Monique Pagé est titulaire de la classe de chant classique du Cégep Marie-Victorin depuis 2006, et professeure invitée au Camp Musical des Laurentides depuis l’été 2009.

Ian Parker

Piano

Charismatique et merveilleusement articulé, le pianiste canadien Ian Parker fascine l’audience partout où il passe. Né à Vancouver dans une famille de pianistes, Ian Parker détient un baccalauréat et une maîtrise en musique de la Juilliard School, où il a étudié avec Yoheved Kaplinsky. Il s’est produit avec divers orchestres philharmoniques de Buffalo à Calgary, de même que le Cleveland Orchestra au Blossom Music Center et avec plusieurs orchestres symphoniques tels que Cincinnati, Edmonton, Greenwich, Honolulu, National (Washington, D.C), San Francisco, Santa Barbara, Spokane, Toronto, Vancouver et Winnipeg.

Récitaliste et chambriste enthousiaste, M. Parker s’est produit à travers les États-Unis, le Canada, l’Europe et Israël. Il a fait ses débuts Walter Reade Theater du Lincoln Centre en 2004 et, depuis 2005, se produit à répétition avec le quatuor de renommée internationale, le Vogler Quartet. Pour la saison 2016/2017, il fera ses débuts avec l’Orchestre Symphonique de l’Illinois avec une interprétation dynamique de Gershwin.

Nathalie Paulin

Chant

La soprano Nathalie Paulin s’est établie en tant qu’interprète de premier plan aux États-Unis, au Canada et en Europe. Diplômée de l’Université de Montréal, elle a remporté des prix au Concours de l’Orchestre Symphonique de Montréal, à la George London Foundation de New York et au Concours de Musique du Canada. Récipiendaire d’un Dora Mavor Moore Award for Outstanding Opera Performance, Nathalie Paulin a collaboré avec plusieurs artistes de renommée internationale tels que Jane Glover, Michael Christie, Robert Spano, Kent Nagano, Yannick Nézet-Séguin, Antony Walker, Bernard Labadie et Andrew Litton autant en récital qu’à l’opéra. Mme Paulin a fait ses débuts avec l’Opéra de Montréal en tant que Mélisande dans Pélléas et Mélisande. Elle a tenu le rôle principal dans Semele pour le Chicago Opera Theater.

Ses engagements récents et à venir incluent la Symphonie no. 2 de Mahlerpour le Symphony Kingston et le Symphony Ottawa, le Requiem de Mozart pour Symphony Nova Scotia, Carmina Burana pour le Festival de Lanaudière et le rôle principal dans Theodora pour Vancouver Early Music. Elle a participé entres autre aux Wexford Festival, Bard Summerscape, Opera Lafayette à Washington D.C et New York, Seattle Symphony, Rotterdam Philharmonic et la Haydn Society of Boston. Mme Paulin est présentement membre du département de Chant de la Faculté de Musique de l’Université de Toronto.

Steven Philcox

Chant

Encensé par le Globe and Mail comme étant «un superbe partenaire au piano…merveilleusement accompagné», Steven Philcox est considéré comme l’un des meilleurs collaborateurs au pays et accompagne fréquemment les meilleurs chanteurs canadiens se produisant dans diverses salles de concerts à travers l’Amérique du Nord. Ce faisant, il se bâtit une réputation d’interprète parmi les plus expressifs et colorés au Canada. M. Philcox était un membre renommé du personnel musical de la Canadian Opera Company pendant 11 saisons où il fut répétiteur, chef d’orchestre et pianiste de prédilection pour le continuo d’Handel et de Mozart.

Steven Philcox a donné des classes de maître et fait régulièrement du mentorat auprès de jeunes artistes dans plusieurs institutions prestigieuses et écoles d’été au Canada. Ses engagements récents incluent l’Opera on the Avalon, le Toronto Summer Music, le Vancouver International Song Institute et le Centre for Operatic Studies en Italie. M. Philcox est co-fondateur du Canadian Art Song project dont la mission est de contribuer au riche héritage de la chanson canadienne par la création de nouvelle musique. Ce projet est Inspiré par une passion pour la musique canadienne et tout particulièrement la mélodie. Depuis sa fondation en 2011, le CASP a rassemblé compositeurs, auteurs et interprètes dans la création de dix nouvelles œuvres pour chant et piano. Steven Philcox est présentement professeur associé et directeur des études en accompagnement au piano de la Faculté de Musique de la University of Toronto.

Brigitte Poulin

Piano

La pianiste montréalaise Brigitte Poulin est reconnue autant comme soliste, chambriste, qu’accompagnatrice/coach et pédagogue. Son répertoire englobe toutes les époques: de l’invention du piano jusqu’à sa déconstruction. Partisane de la musique des 20e et 21e siècles, elle a commandé et créé plus d’une cinquantaine d’œuvres pour piano, pour piano préparé et pour différents ensembles de musique de chambre. Diplômée de l’Académie de musique de Vienne, du Conservatoire de musique de Montréal, elle a été plusieurs fois invitée au Banff Centre for the Arts and Creativity avant d’obtenir un doctorat de l’Université de Montréal. Elle s’est produite en Italie, en Belgique, en France, à Chypre, en Hollande, en Autriche, en Allemagne, en Angleterre, aux États-Unis et au Canada.

Membre fondatrice de l’Ensemble Transmission, elle compte parmi ses fidèles collaborateurs le contrebassiste Ali Yazdanfar, les chanteurs Ingrid Schmithüsen et Vincent Ranallo ainsi que le pianiste Jean Marchand. Brigitte Poulin enseigne comme chargée de cours à l’Université McGill et à l’Université de Montréal. Elle est régulièrement appelée à prendre part comme membre de jury à différents concours de musique au Canada et comme membre de comités artistiques de plusieurs conseils des arts. Elle est membre du corps académique à l’Académie d’été du Domaine Forget depuis 2001.

Rennie Regehr

Cordes

Rennie Regehr a fait ses débuts professionnels avec le Winnipeg Symphony et le Manitoba Chamber Orchestra. Sa carrière l’a mené à travers le Canada et à l’étranger en tant que musicien d’orchestre, soliste ou musicien de chambre.

De 1992 à 2006, M. Regehr était le doyen de la Glenn Gould School du Royal Conservatory à Toronto. Durant ce mandat, il a développé un programme d’orchestre qui a formé plusieurs des grands musiciens professionnels et solistes canadiens. En 2006, il s’est joint à la Faculté de musique de l’Université d’Ottawa en tant que professeur d’alto, chef d’orchestre principal invité de l’Orchestre de l’Université et aussi comme directeur du programme de musique de chambre.

En tant que professeurs, M. Regehr fait partie d’une tradition de grands mentors en cordes. Lui-même étudiant de Gerald Stanick, il a poursuivi cette tradition et a formé plusieurs violonistes canadiens d’exception. Ses étudiants ont par la suite étudié dans de grands programmes de second cycle internationaux et obtenu des postes dans divers orchestres nord-américains. Il a été membre du jury pour plusieurs concours et festivals, en plus de siéger sur de nombreux comités d’octroi de bourses pour le Conseil des arts du Canda. En 2012, il a reçu un Lifetime Achievement Award de la Canadian Viola Society.

Allen Reiser

Piano

Allen Reiser s’est produit avec de nombreux orchestres en Angleterre et au Canada et il a effectué des récitals dans la plupart des grandes villes de l’Ouest canadien. Pianiste aux intérêts multiples, il a une passion prononcée envers la musique canadienne pour piano et pour la musique de Franz Liszt. M. Reiser est actif dans l’Ouest canadien à titre d’interprète, de juge et de professeur de classes de maître. Il a présenté plusieurs ateliers et récitals pour des associations de professeurs de musique au niveau local, provincial et national.

Médaillé d’or national du Toronto Conservatory of Music, il a aussi reçu les honneurs de la Mount Royal University de Calgary par le biais d’un Distinguished Faculty/Teaching Award. Ses deux plus importants postes d’enseignants furent au Victoria Conservatory of Music et au Mount Royal Collège (maintenant Mount Royal University) de Calgary. Il a été professeur invité de piano durant les écoles d’été à Cranbrook, Camrose, Sundre et Victoria. Il a été formé notamment auprès de Peter Katin (Angleterre) et Dr. Robin Wood (Canada). Il a présentement son propre studio de piano privé à Calgary. Le premier album d’Allen Reiser, A Canadian Piano Album, a été nominé en 2001 pour un Prairie Music Award dans la catégorie meilleur enregistrement classique.

Daniel Scholz

Cordes

Originaire de Régina, Daniel Scholz a étudié à l’Université de Régina, à l’Université McGill et à l’Université de Colombie-Britannique. Il a remporté un prix à la Lionel Tertis Viola Competition, l’une des plus prestigieuses en son genre, à l’île de Mann. Mr. Scholz est alto solo dans le Winnipeg Symphony Orchestra et le Manitoba Chamber Orchestra. Il est membre du Winnipeg Chamber Music Society et du Rembrandt String Quarter. En tant que soliste, Daniel s’est produit avec le Winnipeg Symphony Orchestra, le Manitoba Chamber Orchestra, Musickbarock, l’Okanagan Symphony et le Vancouver Chamber Players. M. Scholz a aussi participé à une tournée européenne avecle Nordic Symphony of Talinn en Estonie, en tant qu’alto solo invité.

Très en demande comme professeur, Daniel Scholz enseigne à la Faculté de musique Marcel A. Desautels de l’Université du Manitoba. Il est aussi chef d’orchestre pour le Winnipeg Youth Symphony Orchestra. Il s’est produit et a enseigné dans plusieurs festivals de musique importants au Canada. Il est membre du corps professoral de la Rosamunde Summer Academy à Winnipeg et de de l’Amici Summer Strings à Calgary. M. Scholz a été invité par la Australian String Teachers Association et la West Australian and New Zealand Viola Society pour se produire et enseigner à Perth en Australie.

John Thompson

Cordes

Récemment retraité, John Thompson a été alto solo pour le Calgary Philharmonic Orchestra pendant quarante-trois saisons. Pendant cette période il a été un interprète en demande, tant comme soliste que chambriste, se produisant à plusieurs occasions avec l’orchestre ainsi qu’avec des artistes invités. Il a toujours fait preuve d’enthousiasme à travailler avec les jeunes, autant à titre d’enseignant au Mont Royal University Conservatory et à l’Université de Calgary qu’en tant que chef d’orchestre avec le Calgary Youth Orchestra et le Conservatory Strings ou professeur de musique de chambre au Academy Programme du MRUC.

Plusieurs de ses étudiants ont reçu des distinctions dans des concours au niveau local, provincial et national. Certains d’entre eux se produisent au sein d’orchestres professionnels partout en Amérique du Nord. John Thompson est régulièrement invité à être juge partout au Canada et continue à jouer du violon dans plusieurs environnements. Il a reçu l’Alberta Achievement Award et le Distinguished Teaching Award de la Mount Royal University pour son soutien aux jeunes musiciens.

Zaven Zakarian

Vents

Diplômé de l’Université McGill, Zaven Zakarian a obtenu un baccalauréat avec distinction en interprétation. Il a étudié avec Emilio Lacurto et Michael Dumouchel et plus tard, a poursuivi des études privées avec Stanley Hasty à Rochester, NY.

M. Zakarian joue fréquemment avec l’Orchestre symphonique du Québec, le Kitchener-Waterloo Symphony Orchestra et l’Orchestre du Centre National des Arts. Depuis 1999, il a été le clarinettiste surnuméraire le plus souvent appelé avec l’Orchestre symphonique de Montréal. Il a joué dans de nombreux enregistrements pour la CBC, Radio-Canada, ATMA et plusieurs autres producteurs.

Actuellement, M. Zakarian occupe le poste de clarinette solo à la fois à l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières et à l’Orchestre des Grands Ballets Canadiens. Il est également membre de l’Orchestre symphonique de Laval.

En tant que musicien de chambre, M. Zakarian a joué avec des ensembles comme le Kitchener-Waterloo Chamber Ensemble, la Société de musique contemporaine du Québec et le National Arts Centre Chamber Ensemble. Il s’est également produit comme soliste avec l’Orchestre Métropolitain du Grand Montréal. En novembre 2002, son interprétation du Concerto pour clarinette de Copland avec l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières lui a valu de remporter le prestigieux «Prix Opus» pour la meilleure interprétation de concert.

Zaven Zakarian est un professeur de clarinette recherché dans la région de Montréal et fait partie du personnel enseignant du Collège Vanier depuis 1985.